SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Drame: un boxeur condamné à 04 ans de prison pour «coups mortels»

Edwige Montcho (Stag)
publié le 6 août 2018

Le boxeur professionnel béninois Georges Boco a écopé de 4 ans d’emprisonnement. Il a été reconnu coupable d’avoir volontairement donné des coups pouvant conduire à la mort. Le procès s’est tenu à la cour d’Appel de Cotonou vendredi 3 août 2018.

cour d'appel de cotonou La Cour d'appel de Cotonou

 

Boco Georges est sous les barreaux pour 48 mois. Il a été condamné le 3 août 2018 par la Cour d’appel de Cotonou, en session de Cour d’assises, pour avoir donné volontairement des coups mortels à des individus. Au cours de l’audience, il a reconnu à la barre avoir porté des coups mais sans l’intention de tuer. La scène qui a fait un mort s’est déroulée le 21 mars 2016 au quartier Agontikon, à Cotonou. Georges Boco dans sa défense contre deux hommes qui se sont adressés à lui d’une manière peu courtoise après avoir failli les renversés, leur a donné des coups de poing.

Le quotidien La Nation apprend que ces coups ont conduit les deux hommes à l’hôpital.  Admis aux soins au Centre National Hospitalier Universitaire (CNHU), l’un d’entre eux a fini par succomber.

Suite à la mort de ce dernier, le boxeur professionnel a été mis sous mandat de dépôt en 2016. Même s’il reconnaît les faits, il dit n’avoir pas donné ces coups pour tuer. Mais lors du procès ce 3 août, le représentant du ministère public en faisant recours au rapport d’autopsie, a estimé que le boxeur a usé de son professionnalisme en tant que multi-champion de boxe.  «Il sait frapper sur le corps humain pour faire mal, en agissant, son intention ne fait l’objet d’aucun doute», rapporte La Nation.

Le ministère public a requis contre lui 7 ans de réclusion criminelle.  Mais il a été condamné à 4 ans de prison ferme.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci