SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin: la corruption emporte des officiers de police à l’aéroport

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 10 août 2018

Le directeur général de la police républicaine a pris des sanctions à l’encontre de plusieurs officiers et sous-officiers de police. Ces derniers agents de police ont été pris en flagrant délit de rançonnement.

police-republicaine Vue des agents de la police républicaine lors du défilé du 1er août 2018

Sanctions en cascade à l’aéroport de Cotonou. La hiérarchie policière vient de prendre à l’encontre de plusieurs officiers, sous-officiers et éléments de police en poste à l’aéroport.

L’officier Hugues Alain Adjovi, patron du commissariat de l’aéroport, a été relevé de son poste et, avec lui, plusieurs agents de police sous sa responsabilité. La hiérarchie policière a pris des sanctions à leur encontre pour raison de corruption.

Selon des informations rapportées par nos confrères du quotidien Fraternité, le commissaire Hugues Alain Adjovi et ses éléments se sont rendus coupables des faits de corruption. « Ils se sont fait prendre en flagrant délit de rançonnement d’un expatrié, à qui ils ont réussi à soutirer des millions de Francs Cfa, grâce aux cameras installés pour la cause », rapporte Fraternité.

La lutte contre la corruption, notamment dans l’armée, le directeur général de la police républicaine, le Général Nazaire Hounnonkpè, a annoncé qu’elle était sa priorité. Lundi 6 août, au lancement d’une formation de ses éléments sur l’éthique a annoncé qu’il ne laissera pas de brebis galeuse dans les rangs de la police.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci