SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin-Inondation à Cotonou: Léhady Soglo accuse la mairie et le pouvoir Talon

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 12 septembre 2018

Léhady Vinangnon Soglo, à travers un post sur sa page facebook, a réagi aux inondations constatées dans la capitale économique du Bénin depuis quelques jours. Pour le maire révoqué de Cotonou, les responsables de cette situation déplorable sont la nouvelle équipe et les autorités gouvernementales.

lehady-soglo Léhady Soglo, maire révoqué de Cotonou parle des responsables de l'inondation

Cotonou, la capitale économique du Bénin est depuis quelques semaines sous les eaux. Cette situation récurrente dans la ville vitrine du Bénin avec des degrés variables n’a pas laissé indifférent Léhady Soglo. A travers un post sur sa page facebook, l’ancien maire de Cotonou a réagi pour faire l’amer constat de ce que certaines actions d’assainissement qui permettaient d’amoindrir les effets de l’inondation sur la population n’ont pas été faites.  

« La triste réalité est que Cotonou est sous l'eau actuellement à cause de l'absence de stratégie et de méthode en matière d'assainissement depuis les dernières pluies. 
Tous les Cotonois sont témoins du fait que les caniveaux ne sont plus curés, que les rues sont laissées à la merci des ordures ménagères et des déchets de toutes sortes », a écrit le maire révoqué.

Gnonlonfoun et le pouvoir sur le banc des accusés

Ce constat amer, à en croire Léhady Soglo est la conséquence de l’absence d’un programme d’assainissement de la ville.  « Tout le programme d'assainissement de la ville se limite à la propagande politique autour d'un projet dit d'asphaltage toujours à l'étape des bonnes intentions plus d'un an après les effets d’annonce », estime l’ex-maire pour qui « les actuels maîtres de la ville ont étalé leur incapacité malgré le soutien de la préfecture, du gouvernement à travers son ministère du cadre de vie et son projet asphaltage ».

Pour le maire révoqué, c’est à juste titre que « les Cotonois acceptent de moins en moins les dégâts actuels causés par les inondations, malgré les moyens considérables annoncés par le gouvernement dans le cadre de l'asphaltage et du fameux projet dit du “grand Nokoue” dont personne ne voit encore la manifestation après deux années d'exercice ». 


Dans post semblable à un réquisitoire, Léhady Soglo est revenu sur le programme 3CI (Cotonou en campagne contre les inondations). Mis en œuvre depuis quelques années d’abord par son père, l’ancien président Nicéphore Soglo, puis par lui, ce programme aux dires de l’ancien maire, permettait d’anticiper l’approche de la saison pluvieuse et d’en minimiser les dégâts. « Ainsi, les populations pouvaient compter sur ce programme d'urgence, nullement destiné à empêcher les inondations et en éradiquer tout les dégâts, mais pensé pour rendre ses effets moins dramatiques que ce qui s'observe actuellement. 

Grâce au programme 3 CI les abords des écoles, des centres de santé, des centres sociocommunautaires et des bâtiments administratifs étaient asséchés. 
Les opérations de dragage d'eaux, d'ouvertures de tranchées, de rechargements de voie étaient visibles dans les zones les plus atteintes par les inondations. 
Bref les Cotonois étaient assistés dans leur détresse par la présence constante des élus et des agents des services techniques », indique Léhady Soglo.

L’ex-maire souligne que « tout cela était possible grâce aux maigres ressources de la ville, et généralement sans le moindre soutien de l'État central alors que la solution à ce défi demande une réponse concertée et une synergie d’action de la part de tous les acteurs ».

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci