SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin: satisfecit au terme de la 2ème session du Conseil national du dialogue social

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 7 novembre 2018

Ouverte il y a quatre semaines, la deuxième session ordinaire du Conseil national du dialogue social, au titre de l’année 2018, a été clôturée mercredi 7 novembre.

cnds Le président Guillaume Attigbé (d) est satisfait du travail abattu

La 2ème session ordinaire du Conseil national du dialogue social (CNDS), au titre de l’année 2018, est désormais du passé. Ouverte depuis quatre semaines, la deuxième session ordinaire du CNDS a été clôturée mercredi novembre 2018 à Cotonou.

A l’occasion, le président du CNDS, Guillaume Attigbé, a décerné un satisfécit aux membres de l’institution pour le « sens de responsabilité et le professionnalisme » avec lesquels ils ont traité les différents points inscrits à l’ordre du jour. Pendant la session, plusieurs activités ont organisées par le CNDS.

Entre autres points inscrits à l’ordre du jour, l’atelier de renforcement des capacités des membres titulaires et suppléants du CNDS organisé, selon le président Attigbé, grâce à l’appui technique et financier du Bureau international du travail ; les échanges sur le projet de plan stratégique de promotion du dialogue social, de prévention et de gestion des conflits d’une part, et de l’ossature du premier rapport annuel sur l’état du dialogue social au Bénin, d’autre part ; des discussions relatives au règlement intérieur des organes décentralisés et/ou déconcentrés du CNDS. Outre cela, les membres de Conseil national du dialogue social ont effectué une descente à l’intérieur du pays, notamment dans huit départements, dans le cadre de la campagne de vulgarisation des textes fondamentaux de l’institution.

« Sur ces différents points, nous sommes parvenus à des résultats très encourageants qui ne manqueront pas d’insuffler une nouvelle dynamique à notre organe les jours à venir », s’est réjoui le président Attigbé avant d’en féliciter les membres.

Dans les semaines à venir, l’institution organisera un atelier de validation de l’étude sur l’application de la loi 2001-19 du 21 juin 2002 portant exercice du droit de grève au Bénin. Aussi, organisera-t-elle l’assemblée générale ordinaire de l’internationale francophone du dialogue sociale. Certains membres du CNDS se rendront dans les jours à venir au Centre international de l’OIT à Turin pour prendre part à l’Académie sur le dialogue social et les relations professionnelles.

« Ces activités qui rentrent dans le cadre de la mission assignée à notre institution, assure le président Attigbé, participent au renforcement de sa base et contribuent à sa visibilité ». Toute chose, à en croire Guillaume Attigbé, positionne le CNDS en principal catalyseur d’un meilleur fonctionnement du dialogue social en République du Bénin.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci