SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Noël 2018 : la Fondation Etisalat-Bénin partage la joie à l’orphelinat Dada Akao

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 16 décembre 2018

Après l’orphelinat Claudio Migneco en milieu de semaine à Abomey-Calavi, la caravane de Noël 2018 de la Fondation Etisalat Bénin a posé ses valises à Covè où les pensionnaires de l’orphelinat Dada Akao de Naogon ont reçu le « père Noël ».

noel-orphelinat-dada-akao Les enfants de l'orphelinat content d'avoir reçu la Fondation Etisalat Bénin

Ce n’est pas encore Noël mais c’est comme si, pour les enfants de l’orphelinat Dada Akao de Naogon. Tam-tams, chants, danses puis remises de cadeaux. Les pensionnaires de la maison d’accueil d’orphelins située à Covè, département du Zou, ont célébré, samedi 15 décembre 2018, la fête de la Noël. Et ce, grâce à la Fondation Etisalat Bénin.

A l’image du « père Noël », la Fondation du réseau de téléphonie mobile Moov-Bénin, filiale du Groupe Maroc Télécom, est descendue dans la maison d’accueil d’orphelins, les bras chargés de jouets, de fournitures scolaires et de vivres pour les enfants. Une cinquantaine, les enfants ont tous eu droit chacun à un jouet et ils n’ont pas manqué de témoigner leur reconnaissance à la Fondation Etisalat Bénin, et à travers elle, Moov-Bénin.

« Nul n’a le droit d’être heureux tout seul »

...qui a partagé du temps avec eux...

Tout comme à Abomey-Calavi mercredi 12 décembre, la Fondation Etisalat Bénin ne s’est pas contentée de donner que des jouets, des vivres et des fournitures scolaires. Dolorès Chabi Kao, Secrétaire Exécutive de la Fondation, et sa suite ont également donné de leur temps aux enfants de l’orphelinat. « Noël est une fête qui se célèbre en famille. Ces enfants sont parents. Nous avons donc décidé de partager un moment avec eux », déclarait mercredi Mme Chabi Kao pour qui « Nul n’a le droit d’être heureux tout seul ».

Le périple de la caravane de Noël 2018 de la Fondation Etisalat Bénin ne s’arrête pas à Covè. La caravane se rendra dans les tout prochains jours dans d’autres localités vers des enfants défavorisés pour leur offrir des moments de bonheur.

...et qui venu les voir les bras chargés de jouets, de vivres et de fournitures


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci