SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin : Mgr Ganyè demande une ''petite amnistie'' à Talon pour Ajavon et Cie

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 7 janvier 2019

Lors de la célébration de ses noces d’or sacerdotales dimanche 6 janvier, l’ancien Archevêque de Cotonou, Monseigneur Antoine Ganyè, a plaidé pour une « petite amnistie » pour ses « frères » et « sœurs » en prison ou qui sont hors du pays.

antoine-ganye-talin Mgr Antoine Ganyè avec le président Talon à la Présidence en 2018

A occasion spéciale, cadeau spéciale. Monseigneur Antoine Ganyè, lors de la célébration de ses noces d’or sacerdotales dimanche 6 janvier 2019, a demandé un cadeau spécial au président de la République, Patrice Talon, en dehors de la « paix » qu’il lui a souhaitée.

L’ancien Archevêque de Cotonou a demandé au chef de l’Etat béninois de prononcer un pardon général à l’endroit de plusieurs personnes gardées en prison ou qui sont en exil. « Je lui demande une petite amnistie pour nos frères qui sont ses frères, nos sœurs qui sont ses sœurs et qui sont en prison ou qui sont en dehors du pays », a déclaré l’homme de Dieu à l’endroit du président Talon dans son message audio en possession de Banouto.

« Je ne dis pas qu’ils ne payent pas ou ne remboursent pas ce qu’ils doivent à l’Etat. Si l’on doit à l’Etat, rendons-lui ce que nous lui devons. Mais rendons à l’Etat ce que nous lui devons dans la liberté », a poursuivi Monseigneur Antoine Ganyè.

L’ex-Archevêque de Cotonou sait qu’il sera difficile pour le président Patrice Talon de lui offrir le cadeau. Mais Antoine Ganyè ne désespère pas. Car, a-t-il fait savoir, « c’est quand l’homme brise ce qui est dur qu’il est vraiment homme ».

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci