SECURITE HUMAINE 9 Commentaires

Mandat d’arrêt contre Koutché: clarifications de l’avocat Max d’Almeida de l’Etat béninois

Gildas Salomon
publié le 9 janvier 2019

Me Max d’Almeida, avocat de l’Etat béninois dans l’affaire FNM, a réagi aux affirmations de l’avocat de Komi Koutché, Me Luis Chabaneix, sur la qualité du mandat d’arrêt ayant conduit à l’arrestation mi-décembre 2018 de l’ex-ministre d’Etat par la police espagnole.

komi-koutche benin espagne Komi Koutché

 

Réponse du berger à la bergère. Après la sortie de Me Luis Chabaneix, avocat de Komi Koutché, ancien ministre des finances du Bénin en détention à la maison d’arrêt de Madrid en Espagne, Me Max d'Almeida, avocat de l’Etat Béninois contre-attaque. L’avocat franco-espagnol affirmait mardi 8 janvier 2019 sur Rfi que le mandat d'arrêt qui avait permis l'arrestation de son client par la police espagnole mi-décembre 2018 avait été révoqué en avril de la même année, deux jours après son émission. Mais pour Me d'Almeida «Il n’y a jamais eu de mandat révoqué».Dans un souci de clarification, l’avocat de l’Etat béninois a précisé, ce 09 janvier 2019, au micro de RFI, «qu’en matière de mandat d’arrêt, on parlera plutôt d’une mainlevée de mandat et je les mets en peine de me prouver une quelconque décision d’un juge ayant prononcé la mainlevée de ce mandat.»

Ancien ministre d’Etat chargé de l’économie nationale de l’ex-président Boni Yayi, Komi Koutché est poursuivi au Bénin dans le cadre de l’affaire Fnm. Il est accusé dans cette affaire de mauvaise gestion de plusieurs milliards de Fcfa au Fonds national de la microfinance (Fnm) qu’il a dirigé entre de 2008 à 2013 avant d’être nommé au gouvernement en qualité de ministre de la communication. Dans ce dossier, en avril 2018, il s’était présenté au juge d’instruction. Pour ses soutiens, le mandat d’arrêt est devenu caduque avec sa comparution devant le juge d’instruction.

«Deux conditions pour que ce mandat puisse avoir épuisé ses effets: d’abord qu’il ait été exécuté ou alors que le juge d’instruction qui a décidé de ce mandat ait abouti à une ordonnance de non-lieu. Ce qui n’est pas le cas en ce moment», rétorque Me Max d’Almeida, avocat de l’Etat béninois dans ce dossier, toujours sur RFI. «Et c’est à bon droit, d’ailleurs, que les autorités espagnoles ont permis l’arrestation de ce fugitif, a-t-il ajouté. En matière d’Interpol il y a tout un délai qui justifie que c’est seulement en décembre que les autorités espagnoles ont pu effectivement procéder à l’arrestation de monsieur Komi Koutché. Il n’y a rien d’anormal à la chose, c’est des délais normaux. On étudie le dossier, Interpol a fait son travail et ça a abouti à son arrestation».


  • Sodokpa
    il y a 2 mois

    Maintenant tuez-le si ça peut calmer votre haine. Le pouvoir dont vous vous vantez actuellement est éphémère; c'est le pouvoir de l'instant. Abusez-en, ce n'est pas éternel.

  • L'HOMME fort
    il y a 2 mois

    Même si vous le gardez jusqu'au 06 Avril 2021, nous viendrons le chercher pour le mettre sur le fauteuil présidentiel. C'est son tour ou rien. Je sais que vous ne pouvez pas le tuer. Si l'autre est allé dans malle arrière et qu'il est devenu président par la suite, qu'en sera-t-il de celui qui est allé par avion ? Attendez pour voir.

  • Jules
    il y a 2 mois

    L'homme Fort, conard que tu sois, viens le placer à la tête du pays. Yimporte quoi

  • Jules
    il y a 2 mois

    L'homme Fort, conard que tu sois, viens le placer à la tête du pays. Yimporte quoi

  • Jules
    il y a 2 mois

    L'homme Fort, conard que tu sois, viens le placer à la tête du pays. Yimporte quoi

  • Jules
    il y a 2 mois

    L'homme Fort, conard que tu sois, viens le placer à la tête du pays. Yimporte quoi

  • Jules
    il y a 2 mois

    L'homme Fort, conard que tu sois, viens le placer à la tête du pays. Yimporte quoi

  • Jules
    il y a 2 mois

    L'homme Fort, conard que tu sois, viens le placer à la tête du pays. Yimporte quoi

  • Abdul
    il y a 2 mois

    Derrière garçon y'a garçon. Sans Kouché, y'aura un autre Kouché. Foutez la paix