SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin: absentéisme à la Cour suprême, indignation du président Ousmane Batoko

Léonce Gamai
publié le 28 janvier 2019

A la cérémonie de présentation de vœux pour le nouvel an, le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, a déploré l’absentéisme au sein de l’institution.

ousmane batoko Le Président de la Cour suprême, Ousmane Batoko déplore des pratiques de ses collaborateurs

 

A la Cour suprême, les agents ne sont plus réguliers au poste. Ousmane Batoko a dénoncé ses collaborateurs absentéistes dans son discours de vœux de nouvel an, vendredi 25 janvier 2019. «Des bureaux sont transformés en salle d’information et de consultation juridiques sur des dossiers pendants devant la Cour, des dossiers juridictionnels sur lesquels on ne donne aucun souffle ni frémissement pendant plusieurs mois, voire des années durant, des cadres ou des agents qu’on ne trouve presque jamais à leur poste», a déploré le président de la Cour suprême, cité par le quotidien La Nation. «Certains (agents, Ndlr) se sont même octroyé des jours hors-Cour en semaine, d’autres font des déplacements à l’intérieur du pays, voire à l’extérieur, sans autorisation», a-t-il dénoncé.

Il rappelle à ses collaborateurs qu’ils ne viennent «pas au service par plaisir. Nous sommes venus pour travailler. Chacun est utile et nécessaire, du plus petit au plus grand.» Ousmane Batoko les exhorte à un changement de pratiques: «certes, les habitudes sont difficiles à abandonner, mais si nous en prenons conscience et que nous nous engageons à nous en débarrasser, nous y parviendrons. C’est ce à quoi je vous convie, mesdames et messieurs, les membres et personnels de la Cour».

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci