SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Procès ICC Services : Pas de plaidoirie, la cour renvoie les avocats au 31 janvier (FIN DIRECT 27)

La Rédaction
publié le 29 janvier 2019

Ce mardi 29 janvier 2019 à la CRIET, s’ouvre la 27ème journée qui doit consacrer le démarrage de l’étape des plaidoiries  dans le procès ICC-Services selon le Président des céans, Edouard Cyriaque  Dossa qui, au terme de la 26ème journée, a appelé la partie civile à la partie civile à se préparer à ce sujet. Direct à suivre sur Banouto.

proces-icc-services Procès ICC-Services

C’est une journée spéciale qui s’ouvre à la Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (CRIET) dans le procès ICC-Services. Ce jour, mardi 29 janvier 2019 doit s’ouvrir l’étape de la plaidoirie au cours de laquelle, les avocats des différentes parties au procès seront appelés à exposer leurs prétentions. Lundi 28 janvier, au terme de la 26ème journée, le président de la Cour Edouard Cyriaque a invité la partie civile à se préparer à ouvrir l’étape de la plaidoirie.

Ouverte à 10 h, cette 27ème journée commence avec une pomme de discorde.  La partie civile a introduit un courrier dénonciateur visant plusieurs personnes et institutions et réclame une citation directe à comparaître. C’est la cour elle-même qui donne l’information. « Les avocats de la partie civile ont adressé une correspondance pour demander à faire  comparaître et auditionner certaines personnes… », informe la cour.   Selon le procureur spécial, les concernées dont des banques, des personnes physiques et l’Etat béninois doivent se présenter le 31 janvier, jour préalablement fixé pour la clôture du procès selon une ordonnance présidentielle de prolongation de session du président Edouard Cyriaque Dossa.

Le courrier qui demande une citation directe est inadmissible pour les avocats de la défense. Me Hervé Gbaguidi, principal avocat des promoteurs de ICC-Services tente de convaincre la Cour de rejeter cette demande.  « La défense a reçu trois pièces dont...

Accès réservé aux abonnés
S'abonner Se connecter

Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci