SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Prostitution au Tchad : ces jouisseurs du commerce du sexe d’adolescentes à Kalabaye (4/11)

Tchad Infos
publié le 29 janvier 2019

A Kalabaye, quartier du 3ème arrondissement de N’Djamena, la capitale tchadienne, le commerce du sexe est un business comme tout autre activité. Dans le cadre du dossier thématique sur la prostitution juvénile réalisé par onze médias d’Afrique francophone, Banouto vous conduit dans les couloirs de cette activité dont jouissent certaines personnes.

prostitution Image d'illustration de la prostitution (Ph: Dr)

Englouti dans le 3ème arrondissement de N’Djamena, le quartier Kabalaye est réputé pour ses prostituées. Dans ce coin animé de la capitale tchadienne, la prostitution est un business comme un autre, et est devenue monnaie courante dans un pays où la sexualité reste un tabou.

Le rituel est toujours le même, comme une rengaine du sexe. Dès la nuit tombée, certains hommes prennent d’assaut ce quartier aux ruelles exiguës, en quête du fruit défendu. Non loin des bars, les prostituées sont posées à l’entrée de fins des couloirs menant vers des chambres de passe. Les jeunes filles aux décolletés aguichent les clients à coup de clins d’œil suggestifs. Et curieusement, c’est sans gène que le prix d’un instant de plaisir se négocie dans une capitale où la sexualité reste un tabou du fait des pesanteurs religieuses et traditionnelles.

« On peut s’arranger même à 3 000 FCFA », lance l’une d’elles en robe ultra-moulante. Sous son sobriquet de Jolie, elle nous confie qu’elle accepte entre cinq à neuf clients par jour...Cliquez ici pour lire la suite de l'article.

DANS LE MEME DOSSIER: 

Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci