SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin : résultats encourageants de la 1ère session extraordinaire de 2019 du CNDS

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 10 février 2019

Lancés fin janvier, les travaux de la première session extraordinaire du Conseil national du dialogue social (CNDS) ont été clos vendredi 8 février 2019. C’est à la faveur d’une cérémonie de clôture organisée à Cotonou.

guillaume-attigbe Guillaue Attigbé, président du CNDS du Bénin

La première session extraordinaire du Conseil national du dialogue social au titre de l’année 2019 est désormais du passé. Ouverte fin janvier, la session extraordinaire du CNDS a été close. Au cours desquelles les conseillers ont traité les différents points inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit notamment des échanges sur le premier rapport de l’institution relatif à l’état du dialogue social, du plan stratégique triennal du CNDS et du rapport définitif du consultant sur l’étude relative à la loi n°2001-19 du 29 juin 2002 portant exercice du droit de grève en République du Bénin. La session extraordinaire a été également l’occasion pour les conseillers du CNDS de suivre des exposés sur les réformes contenues dans le programme d’actions du gouvernement (PAG), notamment dans son volet social afin de mieux appréhender les contours du programme et de s’inscrire dans l’option de l’atteinte des résultats escomptés.

Au terme des travaux, parfois « après de longues et houleuses discussions », des résultats « encourageants et consensuels » ont obtenus. De quoi réjouir Guillaume Attigbé, président du CNDS qui a exprimé toute sa « satisfaction » aux conseillers pour « le sens de responsabilité et le professionnalisme » avec lesquels ils ont traité les différents points. « Je tiens personnellement à vous en féliciter », a déclaré le président du CNDS convaincu de ce que les résultats ne manqueront pas d’insuffler une nouvelle dynamique au Conseil les jours à venir. Les résultats obtenus, fait savoir Guillaume Attigbé, « c’est la preuve de notre engagement individuel et collectif de faire de notre organe, un véritable cadre de dialogue au-delà de nos opinions, le consensus est le maître mot ». « Il est donc perceptible que pas à pas, notre institution gagne en maturité. Progressivement, les mécanismes et les instruments devant constituer le socle du processus de dialogue se mettent en place », a-t-il conclu.

  


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci