SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin: des professeurs d’universités publiques sous la menace de sanctions

Gildas Salomon
publié le 11 février 2019

Après la manifestation des enseignants des Universités publiques du Bénin, le ministre de l’enseignement supérieur a exigé du recteur de l’Université d’Abomey Calavi, le point des absences.

Bénin des enseignants du supérieur sous la menace de sanctions Des enseignants d'universités en sit-in de protestation au ministère de l'enseignement supérieur à Cotonou fin janvier 2019

 

L’épée de Damoclès plane sur la tête de certains enseignants des universités publiques du Bénin. A travers une lettre adressée au Recteur de l’Université d’ Abomey Calavi, en date 06 février 2019, le ministère de l’enseignement supérieur a sommé ce dernier de lui fournir la liste des enseignants absents à leur cours  dans la matinée du jeudi 31 janvier 2019. «Je vous invite à me faire parvenir le point des cours non déroulés le jeudi 31 janvier 2019 entre 09 heures et 12 heures, dans vos différents établissements ainsi que les nom et prénoms des enseignants programmés pour dispenser lesdits cours», lit-on dans la correspondance signée du directeur de cabinet, professeur Bienvenu Koudjo, sur ordre de la ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso.

Il se fait que les points des cours non faits à la date demandée par la correspondance du ministre coïncide avec le jour où s’est tenu le sit-in des enseignants du supérieurs qui ont manifesté contre la nomination en conseil des ministre des responsables des unités de formation et de recherche des universités publiques du Bénin.

Le point demandé au recteur est attendu, précise la lettre, pour «le lundi 11 février 2019 à 12 h 30 au plus tard », au cabinet de la ministre.

 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci