SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin/Air France : Talon décolère et pose des exigences

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 19 février 2019

Le chef de l’Etat béninois, après l’expulsion définitive de la représentante d’Air France au Bénin et au Togo, a décoléré. Mais il a demandé que cessent les attitudes de la compagnie de transport aérien à l’origine de son ire.

patrice-talon Patrice Talon décolère un peu contre Air France

Patrice Talon a lâché du lest. Très remonté contre Air France, le chef de l’Etat béninois semble désormais avoir laissé sa colère derrière lui. Fin janvier, selon des informations rapportées par Jeune Afrique, le numéro 1 de l’Exécutif au Bénin qui s’était montré très intransigeant sur le départ fin décembre de Christine Quantin, représentante de la compagnie aérienne au Bénin et au Togo, a été réceptif à la visite de Franck Légré, directeur général Afrique de la compagnie.

Le directeur général Afrique est venu, rapporte Jeune Afrique, pour apaiser les relations de la compagnie avec le président béninois qui, par l’intermédiaire de son conseiller spécial, Johannes Dagnon, a demandé que la compagnie mette fin aux attitudes « irrespectueuses » du personnel et les « retards récurrents ». Des consignes que le directeur général Afrique a transmis aux agents d’escale de Air France avant de retourner.

Christine Quantin avait été expulsé de Cotonou fin décembre par arrêté du ministre Sacca Lafia à la demande du président béninois qui estimait avoir été l’objet d’un manque de respect de la part de la représentante de la compagnie. Le personnel de la compagnie aérien aurait également eu un comportement très peu élégant à l’égard de la famille proche du chef de l’Etat et certains de ses ministres.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci