SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin/PTA 2019: regard dans le rétroviseur pour une performance record à la Fonction publique

Falilatou Titi
publié le 19 février 2019

Après douze mois d’exécution du plan de travail annuel (PTA) 2018, les cadres du ministère du Travail et de la Fonction publique ont décidé de s’arrêter pour faire un bilan avec leur ministre. Cela, lors d’un atelier ce mardi 19 février 2019 à Cotonou.

Adidjatou Mathys, à l'ouverture de l'atelier...

Avant de commencer officiellement l’exécution du Plan de travail annuel (PTA) 2019, les cadres du ministère du travail et de la fonction publique, ont marqué une pause pour examiner le PTA 2018. Convoqués par le ministre de la Fonction publique, les directeurs centraux, départementaux, techniques et des structures sous tutelle et autres cadre de l’administration publique ont pris part à l’atelier de la revue du PTA 2018 et la remises des rapports d’évaluation des lettres de missions. Le but, a indiqué Norbert Bokossa, secrétaire général du ministère, est de procéder à l’analyse rétrospective des activités menées au cours de l’année 2018. « Pour aller plus loin dans les réformes, on doit marquer une pause et voir dans le rétroviseur afin de faire la lumière sur ce qui est bien fait, apprécier ce qui est moins bien fait et prendre des résolutions pour le futur », a fait savoir Norbert Bokossa.

De la présentation faite par le secrétaire général du ministère sur le niveau d’exécution du PTA 2018, il ressort que le niveau des exécutions physiques de l’ensemble des programmes du ministère au 31 décembre 2018 est de 84,74%. L’exécution financière s’établit à 88% base engagement et 87% base ordonnancement. Le programme 1 (pilotage et soutien aux services), le taux d’exécution physique est de 82,86 % et le taux d’exécution financière base ordonnancement est de 90%. Le programme 2 (Travail et Sécurité social) a connu une exécution physique de 77,38% contre une exécution financière base ordonnancement de 87%. Pour le programme 3 axé sur la modernisation de l’administration publique, le taux d’exécution physique de 84,41% contre une exécution financière de 71%.

Plus d’efforts à fournir pour 2019

Adidjatou Mathys, la ministre du Travail et de la Fonction publique, a apprécié ces niveaux d’exécution du PTA mais elle estime que ce n’est pas la ligne d’arrivée n’a pas été atteinte.  « La performance visée n’est pas encore atteinte, malgré l’engagement et la détermination des acteurs à voir des changements observables et descriptibles au profit des populations bénéficiaires », a déclaré Adidjatou Mathys. Pour la ministre, beaucoup d’efforts restent encore à faire pour atteindre les objectifs escomptés.

« Les défis de l’exercice budgétaire 2019 que nous aurons à relever ensemble se rapportent à la poursuite des chantiers de réformes entrepris », a indiqué Adidjatou Mathys. Parmi ces chantiers, on peut citer : la poursuite de la dématérialisation des actes, de la modernisation des archives, de la réorganisation du dispositif des concours d’entrée à la fonction publique, du réaménagement des horaires de travail.

Avant l’ouverture de l’atelier, la ministre a procédé à l’évaluation des lettres de mission remises aux différentes directions en 2018. Venus de tous coins du Bénin, les directeurs centraux, les directeurs généraux et les directeurs de structures sous tutelle ont reçu les rapports desdites évaluations par ordre de mérite.

 ...avant de remettre les rapports d'évaluation à ses collaborateurs


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci