SECURITE HUMAINE 8 Commentaires

Bénin: un fétiche bloque la voie inter-Etat Cotonou-Parakou à Toui (images)

Léonce Gamai
publié le 25 février 2019

La voie inter-Etat quittant Cotonou pour le nord est barrée dans la localité de Toui, entre Ouèssè et Tchaourou.

un fetiche perturbe la circulation au benin Le fétiche posé en pleine chaussée

 

Depuis 15 heures ce lundi 25 février 2019, la circulation est bloquée sur la voie inter-Etat Cotonou-Parakou à hauteur de Toui, entre les communes de Ouèssè et Tchaourou. Des sources sur place ont rapporté à Banouto qu’un individu a utilisé des pneus et des planches pour barricader la voie. A ces objets, précisent nos sources, il a ajouté un fétiche et s’est lui-même positionné au milieu de la chaussée. «La circulation est bloquée dans les deux sens ; en direction du nord comme en direction de Cotonou», renseignent nos sources. Elles rapportent que sur une bandrole brandie par un groupe de personnes, on peut lire un message faisant allusion à la participation de l'opposition aux législatives d'avril 2019.

fetiche dans la circulation au benin Un homme débout derrière le fétiche

Sur le même axe, la circulation avait été perturbée plus tôt dans la même journée de ce lundi 25 février 2019. A Tchaourou, devant l’ancienne brigade, des pneus ont été incendiés sur la voie.  Des sources sur place ont expliqué à Banouto que les auteurs avaient disparu juste après avoir mis le feu. La scène avait l’air d’un soulèvement spontané, sans aucun message officiel.  Selon nos sources, des témoins parmi la population riveraine, ont établi un lien entre l’acte posé par un groupe d’individus non identifiés et la situation de certains partis de l’opposition dans le cadre des élections législatives d’avril 2019. Intervenu plus tard, un détachement de la police républicaine a réussi à rétablir la circulation au niveau de Tchaourou autour de midi.

la police retablit la circulation La police rétablit la circulation à Tchaourou

Mais à Toui, la circulation reste bloquée à 17 h 30. Sur la question de la participation de l’opposition aux législatives, le chef de l’Etat échange avec des leaders de l’opposition ce lundi. La rencontre devrait avoir démarré depuis 17h à la présidence de la république.

Finalement, la voie a été dégagée à Toui vers 18 h. 


  • Toussi
    il y a 7 mois

    Mais pourquoi a t'il barré la voie ?

  • Gilbert
    il y a 7 mois

    Vous avez quoi dans ces pays nous les hommes

  • Seko
    il y a 7 mois

    N'importe quoi!!! Après les fétiches de Kaboua qui avaient toujours servi au régime yayi, aujourd'hui, ce dont ceux de Toui. Foutaise!!! On dit de respecter les lois et on fait intervenir des fétiches. Si chaque région du pays devrait sortir ses fétiches sur la route, on les alignerait de Malanville à Porto-Novo. N'importe quoi !!! De l'obscurantisme !!!!

  • Miri
    il y a 7 mois

    Contrôler vos language hein Seko. Le pays va très très mal. Chacun est libre d'agir de sa manière. Oooook

  • Zomatchi
    il y a 7 mois

    Tu es un pauvre Klebe plein de mauvaise foi. Il n'y a rien à faire pour te sauver

  • Marius
    il y a 7 mois

    Le véritable bâtard devance pour miroiter ,projeter son image réelle sur l'autre qu'il prend pour écran. Le Klébé c'est bien vous. On vous invite au travail et vous vous adonnez à des pratiques occultes. Rien ne sera comme le passé. Bande de fainéants. Allez travailler.

  • Marius
    il y a 7 mois

    Incivisme, le gouvernement doit prendre ses responsabilités. Réprimer avec la dernière rigueur ces actes ignobles. La loi est forte, elle reste la loi. On expose pas une divinité. Sommes nous tous béninois.

  • Paul
    il y a 7 mois

    Mouvance ou opposition que des voyous. Il faut plutôt se poser la question de savoir que faire à l'avenir pour ne plus vivre stressé parce qu'on a décidé de remplir un devoir civique qui est le vote. Vous qui actuellement avez les affaires qui marchent, ce n'est pas forcément parce que les autres sont fainéants qu'ils se plaignent. Les autres, c'est malheureusement une soit disant majorité qui décide. Si elle idiote, on assistera toujours à des bêtises du genre des gens qui pensent tout connaître et qui ne veulent rien apprendre de personne comme on en connaît actuellement. Même si c'est dur, il faut continuer à travailler en priant qu'au lieu que les béninois se contentent d'être alphabetisés, ils deviennent instruits et apprennent à se poser les vrais questions qui les feront avancer