SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin : l’ex-ministre Azandé auditionné par la police dans un dossier de détournement

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 3 avril 2019

Sur instruction du procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, l’ex-ministre de l’Intérieur, Placide Azandé a été écouté par la Brigade économique et financière dans l’affaire présumée de détournement des ressources à l’ex-police nationale.

placide-azande Placide Azandé, ex-ministre béninois de l'Intérieur sous Yayi

Dans l’affaire présumée de détournement de fonds à l’ex-police nationale sous le régime de l’ancien président Boni Yayi, l’audition des personnes soupçonnées a débuté. Selon une information rapportée par le quotidien Fraternité, l’ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Placide Azandé, a été entendu par les éléments de la sous-direction des affaires économiques de la police judiciaire (ex-Brigade économique et financière) à son domicile à Hêvié, commune d’Abomey-Calavi.

« Selon les recoupements, il a donné sa part de vérité et se dit serein », a rapporté Fraternité indiquant que d’autres ministres ne seraient pas disposés à faire des dépositions pour des raisons d’enquêtes. 

Des cadres à la CRIET

Dans cette affaire de détournement présumé de ressources à l’ex-Police nationale, l’ancien ministre Azandé n’est pas le seul à devoir s’expliquer. Des cadres du ministère de l’Intérieur sont attendus ce mercredi 3 avril 2019 à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme. Des convocations ont été adressées, notamment à l’ex-directrice des ressources financières et du matériel, l’ex-directeur de cabinet et directeur général de la l’ex-Police nationale ainsi que le Directeur des ressources financières de la Police nationale.

SUR LE MEME SUJET: 

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci