SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin- CRIET: ICC-Services revient avec une affaire de 600 victimes dans 5 nouveaux dossiers

Olivier Ribouis
publié le 8 avril 2019

A la Cour de répressions des Infractions économiques et du terrorisme, l’affaire ICC-Services sera encore au rendez-vous lors de la première session criminelle au titre de l’année 2019 qui s’ouvre ce lundi 8 avril 2019.

icc-services Gilbert Togbonon, procureur spécial de la CRIET

On n’en a pas encore fini avec l’Affaire ICC-Services. Le sulfureux dossier de structure illégale de placement d’argent qui a fait des milliers de victimes au Bénin sera à nouveau évoqué devant la CRIET. La juridiction ouvre ce lundi 8 avril 2019 sa première session criminelle de l’année avec cinq dossiers parmi lesquels il y a l’affaire ICC-Services.

Gilbert Togbonon, le procureur spécial de la CRIET a annoncé vendredi 5 mars qu’il s’agit du cas des accusés ayant bénéficié des arrêts de disjonction dans l’affaire ICC-Services  sur laquelle la chambre criminelle de la juridiction a statué et rendu son verdict le 7 février au terme de trente-deux journées d’audience. Absents lors de cet historique procès retransmis en direct sur les ondes  et suivi de bout en bout sur Banouto les accusés concernés seront à la barre le vendredi 12 avril prochain.

En dehors de ICC-Services, la première session de la CRIET au titre de l’année 2019 va également connaître d’un vaste dossier d’escroquerie qui aurait fait 600 victimes. Ce dossier concernerait 18 structures illégales de microfinance actives au Bénin.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci