SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin-Sécurité électrique : le programme RECASEB renforce 360 artisans électriciens

Gildas Salomon
publié le 9 avril 2019

Au terme de plusieurs jours de formation dans le cadre du programme d’Appui au renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin (RECASEB), 120 sur 360 artisans électriciens venus des départements de l’Atlantique, du Littoral et de l’Ouémé sont rentrés en possession ce mardi 9 avril 2019, de leur attestation de fin d’apprentissage.

recaseb-electricien-benin Un des récipiendaires recevant son attestation

Sur le visage de 120 artisans électriciens ce mardi 9 avril 2019, l’enthousiasme est perceptible. Après plusieurs jours de renforcement de leurs compétences techniques et professionnelles au cours d’une formation pratique orientée vers les normes  des installations et des normes de sécurité, ils sont rentrés en possession du précieux document qui atteste de leurs nouvelles aptitudes.  C’est, une initiative de l’Agence de contrôle des installations électriques  intérieures (CONTROLEC) dans le cadre du programme d’Appui au renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin (RECASEB) avec l’appui de la coopération européenne. Pour cette phase pilote selon le Directeur du CONTROLEC, Mohamed Virgile Saïzonou, il est question de « former 360 électriciens repartis en section de 30 stagiaires sur toute l’étendue du territoire national. » Sur cet effectif a-t-il indiqué, « 120 électriciens du département de l’atlantique, du littoral et de l’Ouémé reçoivent ce jour leur attestation de fin d’apprentissage ».

Pour le ministre de l’Energie Jean-Claude Houssou, qui espère une extension de cette phase « au moins 1000 » entrepreneurs artisans acteurs de l’électricité », les récipiendaires sont chargés de la tâche imminente de « sécuriser le domaine de l’électricité au Bénin ». Il pense que ce renforcement de capacité organisé avec le financement de l’Union européenne,  « va permettre aux électriciens d’améliorer la qualité de leur prestation d’installation électrique intérieure en vue d’éviter les accidents dus aux installations males conçues, mais également à l’assainissement du marché du matériel Electric par l’élimination progressive des marques non conformes aux normes ». Cette formation est donc  à ses yeux, une initiative importante, car dit-il, de « la qualité des hommes dépendante notre capacité à produire des résultats attendus dans la durée ».

Soutien actif de l’Union européenne

recaseb-jean-claude-houssou-oliver-nette Le chef  de la délégation de l’Union Européenne et des autorités du Bénin

L’ambassadeur, chef  de la délégation de l’Union Européenne au Bénin, Oliver Nette, a insisté sur le mérite de cette formation qui a été « plus pratique que théorique, proche de son public cible et orientée vers l’emploi ». Il a déploré néanmoins l’absence de femme dans le lot des récipiendaires et a exhorté à une réflexion collective pour intéresser les femmes à ces métiers techniques. Le chef  de la délégation de l’Union Européenne au Bénin a aussi invité les participants, les formateurs et les institutions de tutelle à tout mettre en œuvre pour capitaliser sur le succès de cette initiative.   Porteur d’une bonne nouvelle pour les récipiendaires, il a demandé qu’il leur soit offert des kits pouvant leur permettre de bien mettre en application les connaissances acquises

Camille Djakpata, porte-parole des récipiendaires a au nom de ses pairs dit leur disponibilité à aller travailler partout ou besoin sera. Ils ont aussi à cette occasion, adressé au gouvernement et aux partenaires au développement leur doléance face à des grosses structures qui leur arrachent les marchés. « Il y a aujourd’hui beaucoup d’entreprises aujourd’hui qui prennent tous les bâtiments sur les chantiers Alors qu’on a des entrepreneurs électriciens qui sont capables de réaliser entièrement ses travaux Nous demandons l’aide de l’Etat pour qu’il nous aide », a-t-il demandé.

La première série de ce programme de formation des électriciens progressivement à terme, va laisser place à la formation de 15 formateurs qui serviront de relais pour une phase du projet plus importante.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci