SECURITE HUMAINE 5 Commentaires

Bénin-escroquerie : 100 millions soutirés à 02 Français pour une affaire d’or

Olivier Ribouis
publié le 9 mai 2019

Condamnés à dix (10) ans d'emprisonnement ferme, cinq millions (5.000.000) FCFA d'amende chacun et soixante millions (60.000.000) FCFA de dommages-intérêts in solidium, à la CRIET, Romaric G. et Samson A. ont soutiré 100 millions de franc CFA à deux Français dans une affaire de vente frauduleuse d’or.

or-benin Deux lingot d'or (image d'archives)

Un gros dossier d’escroquerie connu à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Jeudi 02 mai, la procédure CRIET/2018/RP/00251 portée devant le juge Edouard Gangny est une affaire d’« escroquerie en bande  organisée » dans laquelle les prévenus Romaric G. et Samson A. ont été accusés d’avoir soutiré la bagatelle de 100 millions F CFA aux Français A. Ronfle et J. Laurenceau.

Reconnus coupables des faits qui leurs sont reprochés, les deux prévenus écopent chacun, une peine de dix (10) ans d'emprisonnement ferme, cinq millions (5.000.000) FCFA d'amende  et, in solidium, soixante millions (60.000.000) FCFA  de dommages-intérêts à payer à leurs victimes.

Membres d’un réseau d'environ 30 personnes, des Béninois pour la plupart, les prévenus sont parvenus à soutirer les 100 millions aux deux Français avec une proposition de 25 kilos d’or à vendre. « La victime A. Ronfle, ingénieur en génie chimie et dont le métier consiste à valoriser des actifs est en quelque sorte un commercial et joue le rôle d'intermédiaire entre la bande et une société française spécialisée dans la vente et achat de l'or. Il a été mis en contact avec un certain Pierre Zowadé (prête nom) de son vrai nom G. Urbain cerceau de la bande et qui devrait lui vendre de l'or en provenance du Ghana. Urbain G. dit détenir 25 kilos d'or à vendre à ses victimes à un coût de 650.000.000 FCFA. Dans leur stratagème, ils sont parvenus à soutirer au total une avance de 100 millions auprès de leur victime. Ces fonds ont été transférés par Western Union, Moneygram et par transfert interbancaire au nom de G.Urbain », indique un point des faits au terme de l’audience à la CRIET.

Sous mandat de dépôt depuis le 11 novembre 2018, les deux condamnés ont encore pas moins de 9 ans à passer derrière les barreaux.


  • RONFLE, Alain
    il y a 3 mois

    Je suis une des victimes de cette gigantesque cyber-escroquerie en bande organisée. Je tiens à préciser que votre présentation de notre intervention est pour le moins erronée. En effet nous sommes biens des apporteurs d'affaires mais exclusivement sur consultation. Nous ne sommes pas venus au BENIN acheter de l'or mais seulement pour répondre à la sollicitation d'une personne qui souhaitait faire des placements financiers et des investissements en Europe. Nous nous sommes déplacés à plusieurs reprises et c'est seulement à la fin de ces déplacements que nous avons constaté que nos interlocuteurs étaient des escrocs intervenant sous de faux noms et fausse qualité. Nous regrettons aussi qu'encore 26 individus soient toujours en libertés au Benin.

  • LA REDACTION
    il y a 3 mois

    Bjr M. Ronfle. Le point présenté ici est ce qui nous est parvenu des services de communication de la CRIET. Si vous êtes effectivement une victime comme vous l'indiquez, nous sommes disposés à recueillir votre version des faits pour publication. Prière donc envoyer un mail à la rédaction. Merci.

  • Marco
    il y a 3 mois

    Une amie est escroquée depuis 2016 et a versé plus de 200.000e Silence radio...rien, nous avonsdes telephone, nombreuses photos.... La cyberarnaque touche tous les secteurs en Afrique...et tous les pays ou presque. Tout le monde se contrefiche de tout, du moment que le blanc se fait tondre.... Pour faire des belles phrases...ils sont forts...pour se bouger le cul....c'est autre chose.

  • Julie
    il y a 3 mois

    Des jeunes africains deviennent riches du jour au lendemain ...sans que ça ne choque personne. Western Union et Moneygram fabriquent des riches voleurs qui spolient de faibles personnes....ça ne choque personne... Les dirigeants africains sont dans le déni total. Pitoyable. Consternant.

  • Annette
    il y a 3 mois

    et une victime de plus...une ! une camarade d' école a vu sa vie s' effondrer.Elle a envoyé un colis pour aider des jeunes enfants au Bénin, Cotonou et elle s'est faite embarquée dans une histoire de colis pour faire un orphelinat. Plainte en 2015 déposée en France, non transmise au procureur.Elle alors perdu 25.000e. En décembre 2018 replainte déposée à la police, au procureur.Rien. Mon amie a perdu son mari. Ses enfants, ses amis. Elle travaillait de nuit elle a perdu son travail il y a peu. Elle est comme une ombre depuis 5 mois. Elle a 18 prêts auprès de 7 organismes. Elle à l' huissier aux fesses. Et elle a perdu au final environ 250.000e. Et rien ne bouge. Le dossier fait environ 15 pages.Nous avons des photos des mêmes personnes.Des numéros de téléphones.Mon amie continue actuellement de se faire joindre par téléphone matin midi et soir. Maman j' ai faim, maman on va avoir le colis. Maman je vais à Western Union.... Rien ne bouge. En France comme au Benin. Des incapables. Des nuls. Par contre si ça touchait les fils des élus ou leurs proches, la cavalerie descendrait remuer tout ce petit monde. Western Union est une machine à blanchiment à ciel ouvert dans le monde....des milliards de blanchiments pour avoir une amende de quelques dizaines de millions...pourquoi donc agir. Quel monde... Triste Justice.