SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Lutte contre l’inondation à Cotonou: le Bénin obtient 100 millions de dollars de la Banque Mondiale

Ozias Hounguè
publié le 7 juin 2019

Un financement de 100 millions de dollars soit environ 60 milliards de Fcfa sera accordé au Bénin par la Banque Mondiale afin de soutenir le Gouvernement béninois dans ses projets de lutte contre l’inondation dans la ville de Cotonou.

inondation à Cotonou Le régime Talon a un appui de la Banque mondiale contre l'inondation à Cotonou

 

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale vient d’approuver ce vendredi 7 juin 2019, un nouveau financement de 100 millions de dollars soit environ 60 milliards de Fcfa pour le Bénin, annonce la Banque mondiale dans un communiqué parvenu à Banouto. L’enveloppe vise à appuyer le régime Talon dans ses efforts contre l’inondation à Cotonou.

La Banque mondiale précise que cette enveloppe financière permettra de soutenir «la construction de 28,07 km de collecteurs et de 7,27 km de matelas-gabions pour protéger les berges, ainsi que la remise en état de trois bassins de rétention totalisant un volume de stockage de 431 698 m3 ».

«Les inondations sont un fléau récurrent à Cotonou, et elles causent des dommages importants à la population. Ce projet vient renforcer les actions déjà entreprises par la Banque mondiale pour limiter les problèmes causés par les eaux pluviales dans cette ville», souligne Katrina Sharkey, Représentante Résidente de la Banque mondiale pour le Bénin, dans le communiqué. «Les conséquences d’inondations périodiques et la propagation de maladies à transmission vectorielle (paludisme) et d’origine hydrique au profit de plus de 168 000 bénéficiaires», ajoute la Banque. Le communiqué rappelle que le projet de la Banque mondiale fait suite à une table ronde multidonateurs organisée en janvier 2018 par le gouvernement béninois afin de donner le coup d’envoi du Programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou (PAPC), une initiative financée par six bailleurs de fonds. «La contribution de la Banque financera trois des 34 bassins concernés par le PAPC», lit-on dans le document.

Après le Projet d’urgence de gestion environnementale en milieu urbain (PUGEMU), qui avait servi à lutter contre l’inondation dans la ville de Cotonou ; le nouveau financement accordé par la Banque mondiale permettra au Gouvernement béninois de poursuivre le Projet d’aménagement urbain et d’appui à la décentralisation (PAURAD). Ce projet vise à accroitre «l'accès aux services urbains et à améliorer la gestion urbaine dans dix villes du Bénin (dont Cotonou) grâce au développement d'infrastructures d’assainissement des eaux pluviales».


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci