SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Bénin/Tension à Tchaourou : couvre-feu du fétiche oro

Olivier Ribouis
publié le 12 juin 2019

A Tchaourou, à la suite des violences de la nuit du mardi au mercredi 12 juin 2019, c’est le fétiche oro qui règne en maitre depuis 16h30 environ.

tchaourou Tchaourou sous tension

Pas moyen de circuler à Tchaourou si vous n’êtes pas initié au fétiche Oro. Les non-initiés sont contraints de s’enfermer depuis 16h30. Déjà sollicité dans les violentes manifestations de la nuit, le fétiche d’office interdit aux femmes est de retour en pleine journée, signalent des sources à Tchaourou centre, contactées par Banouto, en fin d’après-midi à propos de la situation qui prévaut dans cette ville en ébullition. « Ils ont fait sortir Oro en pleine journée. Ça circule. Ils ont demandé à tout le monde de rentrer dans la chambre et de ne pas sortir », témoigne une source depuis une pièce de sa maison.  

La ville de l’ancien chef d’Etat Boni Yayi est devenue le théâtre d’affrontement entre policiers et manifestants qui réclament la remise en liberté de certains des leurs arrêtés dans le cadre des enquêtes sur les actes violents contre les législatives du 28 avril 2019.  Le jour du scrutin, le vote avait été empêché dans plusieurs localités de Tchaourou où le matériel électoral a été brûlé. Des biens immobiliers et autres appartenant à des proches du pouvoir ont été incendiés.

Les nouvelles manifestations dirigées contre les forces de l’ordre n’ont pas empêché la composition de l’examen du CEP 2019 indique une source, selon qui le fétiche Oro est de retour après la fin de cette journée d’examen. Avant la sortie du Oro, cette source informe que la circulation était impossible. De nombreux titans, indique-t-on, sont alignés sur la chaussée, sur des kilomètres.

Pendant la nuit, des échanges de tirs ont été entendus par les habitants apeurés. Le bilan des violences de la nuit, selon ce qui est parvenu à Banouto, fait état de nombreux blessés,  de l’incendie du commissariat de la ville et de biens privés (véhicules) ainsi que des menaces.


  • Daniel
    il y a 3 mois

    Où allons-nous avec talon! je n'ai jamais aussi vu un homme têtu, provocateur et insensé. Avec tout ce qui est sur tapis qu'on arrive pas encore à maîtriser, il faut qu'il en ajoute. Lui il envoie les policiers lutter contre leurs frères et lui-même dort tranquillement, pourquoi ne pas sortir lui-même pour les combattre. En tout cas ces policiers sont bêtes.