SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Tension à Tchaourou : le « cercle de feu et de violence » scandalise WANEP-Bénin

Olivier Ribouis
publié le 16 juin 2019

Dans une déclaration en date du vendredi 14 juin, WANEP-Bénin a affirmé son inquiétude face à la tension qui a cours à Tchaourou depuis lundi 10 juin.

tchaourou-tension-benin Tension à Tchaourou

Réaction dans la société civile béninoise après les violences enregistrées à Tchaourou. Le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix au Bénin, (WANEP-Bénin), a réagi dans une déclaration où elle a affiché de vives inquiétudes sur la situation qui prévaut dans cette commune située à l’entrée de la partie septentrionale du pays.

Selon la déclaration transmise à Banouto, « WANEP-Bénin a suivi avec consternation les échauffourées du lundi 10 juin 2019 entre la population de Tchaourou et les forces de sécurité à la suite d’interpellations de personnes suspectées être des auteurs ou co-auteurs des violences électorales du 28 avril 2019 ».

LIRE AUSSI: Bénin/nouveaux affrontements à Tchaourou : environ 50 soldats blessés et des "assaillants" tués

Selon le réseau d’organisations de la société civile, « la situation qui a connu d’escalade depuis la soirée du mardi 11 juin 2019 s’est étendue à la commune de Savè le 13 juin 2019. Le bilan actuel de ces affrontements fait état d’au moins un mort, de plusieurs blessés tant dans les rangs des populations, des policiers que des militaires, plusieurs arrestations et beaucoup de dégâts matériels dont l’incendie du commissariat de Tchaourou où étaient stockées les épreuves et copies de compositions de l’examen du Certificat d’Études Primaires (CEP) ».

Ses violences s’inscrivent dans le prolongement des protestations brutales autour des élections législatives sans parti d’opposition du 28 avril.  Le Réseau se dit « inquiète du niveau de violence qui caractérise désormais les manifestations et les répressions depuis le 28 avril 2019 » et « Scandalisé par ce ‘’cercle de feu et de violence’’ qui a désormais infecté notre vivre ensemble et qui étend progressivement ses tentacules ». Dès lors, « WANEP alerte l’opinion nationale, régionale et internationale sur le risque, de plus en plus accru, de régionalisation de la crise que vit le Bénin ».


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci