SECURITE HUMAINE 3 Commentaires

Bénin : un proche du président Talon condamné avec neuf personnes pour corruption

Ozias Hounguè
publié le 11 juillet 2019

Réputé proche du président Patrice Talon, Antoine Dayori, l’ancien directeur du CNCB et ses neuf (09) co-accusés ont été condamnés à trois ans de prison et une amende d’un million de francs CFA par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET).

Peine de prison pour un proche du président Patrice Talon. Selon des informations rapportées par diverses sources, Antoine Dayori, ancien directeur général du Conseil national des chargeurs du Bénin (CNCB) et réputé proche du chef de l’Etat béninois, a été condamné jeudi 11 juillet 2019 par les juges de la CRIET à une peine d’emprisonnement ferme de trois années. En plus de peine privative de liberté, l’ancien directeur général du CNCB en détention depuis plusieurs mois, a été condamné à une amende d’un million francs CFA.  

Il est, entre autres, reproché à Antoine Dayori, des faits d’abus de fonction et des actes de corruption au cours de son passage à la tête de l’institution.

Mais ce proche du président Patrice Talon n’est pas le seul condamné par la juridiction spéciale. Neuf autres personnes dont Claude Quenum, président national du Collectif des syndicats de conducteurs, transporteurs et travailleurs assimilés du Bénin (COSYCOTRAB) ont été condamnées par la justice. A Claude Quenum, il lui est reproché d’avoir bénéficié d’un décaissement de 18 millions de francs CFA pour l’organisation d’un congrès non-tenu, informe Bénin 24 Télévision.

Au pouvoir depuis avril 2016, le président Patrice Talon a entamé une lutte sans merci contre la corruption. Les personnes jusque-là condamnées étaient réputés de l'opposition. Ce qui faisait dire aux opposants que la lutte était sélective mais le président Patrice Talon avait toujours assuré ne pas faire de distinction.

 


  • Daniel
    il y a 10 jours

    A quand le tour du député Okounlola pour 10 milliards de la mécanisation agricole, du député Kassa pour PPMA et de ses soutiens farouche pourri autour de lui?

  • jean
    il y a 9 jours

    Tu as parfaitement raison car nulle n'est au dessus de la loi.j'étais devant l'Assemblée national en 2016 pour exprimer ma colère face au dossier PPAM DE KASSA.on a besoin de ces sous MR le président pour construire le pays donc aller aussi dans ce sens aussi.merci

  • Daniel
    il y a 10 jours

    Le président talon doit aussi aller loin pour se condamner pour les dérives qu'ils a orchestrées lors des législatives derniers qui ont occasionné plusieurs morts, car nul n'est au-dessus de la loi. Vous arrêtez tous azimuts des gens qui ne défendent que leur démocratie, même le majordome de yayi qui l'a servi depuis des lustres. Donc le président talon n'a aucune responsabilité dans ce qui se passe aujourd'hui. Ce n'est pas sérieux. Aucune des actions que vous menez ne sera bien vu de la majorité si vous ne prenez conscience et vous repentir.