SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin : de lourdes peines requises contre Lionel Zinsou par le parquet de Cotonou

Yao Hervé Kingbêwé
publié le 19 juillet 2019

Le procès de l’ancien premier ministre béninois Lionel Zinsou poursuivi pour dépassement de frais de campagne et de faux et usage de faux s’est poursuivi au tribunal correctionnel de Cotonou vendredi 19 juillet. Le ministère public a fait de lourdes réquisitions contre l’ex-candidat à la présidentielle 2016.

lionel-zinsou Lionel Zinsou bientôt déclaré inéligible?

Lionel Zinsou pourrait ne plus pouvoir se présenter aux élections à venir au Bénin. Lors d’une nouvelle audience au tribunal correctionnel de Cotonou dans le procès contre l’ancien premier ministre et challenger de Patrice Talon au second tour de la présidentielle 2016 pour des faits de dépassement de frais de campagne et de faux et usage de faux, le ministère public a fait des réquisitions dans ce sens.

Dans ses réquisitions, le ministère public a demandé au tribunal de retenir l’ancien numéro 2 du gouvernement du président Boni Yayi dans les liens de la justice pour les chefs d’accusation de dépassement de frais de campagne et d’usage de fausse attestation ou de certificat falsifié. Le parquet souhaite voir Lionel Zinsou condamné à peine d’emprisonnement de douze (12) mois avec sursis et une amende de cinquante millions (50 000 000) francs CFA, pour ces faits.

La présidentielle 2021 en ligne de mire ?

Me Robert Dossou, avocat de Lionel Zinsou, lors de l’audience de ce vendredi 19 juillet, a également fait ses plaidoiries. L’ancien bâtonnier qui assure la défense de l’ex-premier ministre béninois soupçonne une manoeuvre politique dans ce procès. Il croit savoir la finalité de cette procédure contre son client. A en croire Me Robert Dossou rapporté par La Nouvelle Tribune, la finalité de la procédure en cours est de déclarer l’inéligibilité de Lionel Zinsou aux prochaines élections.

Lors d’une émission grand public au lendemain des élections législatives du 28 avril 2019 au Bénin, l’ancien premier ministre béninois affirmait qu’il avait été prévenu de ce qu’il sera inéligible à prochaine.

Le délibéré dans ce dossier est attendu pour le 2 août prochain.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci