SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

France : un fonctionnaire payé à 483.000 euros sans avoir travaillé

Woosung Guéli (Stag)
publié le 22 juillet 2019

Dans la ville de Pérols située dans le département de l’Hérault en France, un fonctionnaire a coûté 483 000 euros à la mairie, sans avoir travaillé. Midi Libre, un journal de la région a rapporté l’information.

La municipalité de Pérols, dans le département de l’Hérault, est contrainte de payer un ex-employé depuis 12 ans. Cette situation a déjà coûté à la mairie 483 000 euros. Jean-Pierre Rico, le maire de Pérols, a hérité de ce problème depuis son élection en 2014. Un cadre de l’administration,  chef de service, n’a plus son poste depuis 12 ans suite à un litige avec la précédente équipe municipale.

Le fonctionnaire, est depuis lors rattaché au centre de gestion de la fonction publique de l’Hérault, chargé de lui trouver un autre poste. Mais en attendant, il continue de percevoir des droits à la mairie. Il est rémunéré à hauteur de 75% de son salaire et les 25% restant sont assurés par le centre de gestion de la fonction publique.

Jean-Pierre Rico « estime que le centre de gestion n’a pas fait son travail en ne lui trouvant pas un emploi ». La mairie essaye alors depuis 4 ans de trouver une issue au problème, mais sans succès. Elle a déjà, saisi à six reprises le tribunal administratif, en vain. Le maire a  au contraire dû payer des dommages et intérêts allant jusqu’à 2.000 euros, à chaque rejet par la justice. Il a depuis décidé de porter l’affaire devant la plus haute des juridictions de l’ordre administratif, le Conseil d’Etat.

« Ce genre de situation n’est peut-être pas logique mais c’est légal. On doit appliquer la loi existante », a fait savoir Christian Bilhac, président du centre de gestion de la fonction publique de l’Hérault, rapporté par Midi Libre. Une loi de 2016 prévoit que, le salaire des fonctionnaires sans poste baisse de 5% chaque année. Leur rémunération peut être diminuée au maximum jusqu’à 50 %, afin de les inciter à trouver un emploi.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci