SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Couture/ broderie : des femmes patronnes au Bénin en formation au lycée Technique d'Akassato

Olivier Ribouis
publié le Jul 26, 2019

Au Lycée Technique d’amitié sino-béninoise d'Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi, s’est ouverte une formation professionnelle doublée d’un programme d’alphabétisation pour des groupements de femmes patronnes en couture et broderie.

mahougnon-kakpo-lycee-technique-akassato-benin Le ministre Kakpo Mahougnon et les partenaires au Lycée technique d'Akassato

Le « Projet d'alphabétisation et de formation professionnelle pour les groupements de femmes en  République du Bénin » est dans sa phase active.  Avec le concours de deux partenaires, l’Organisation islamique pour l’éducation les sciences et la culture (ISESCO) et l’Organisation internationale caritative islamique (IICO), le gouvernement béninois a activé ce projet destiné à offrir un cadre de renforcement de capacité à des femmes artisanes.

Dans l’après-midi du lundi 22 juillet 2019, Kakpo Mahougnon, le ministre béninois des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle a réhaussé de sa présence, la cérémonie d’ouverture d’une formation à l’attention des membres de groupement de femmes au Lycée Technique d’amitié sino-béninoise d'Akassato dans la commune d’Abomey-Calavi.

A travers ce projet de renforcement de capacité, le gouvernement et ses partenaires entendent contribuer à la lutte contre la pauvreté chez les femmes béninoises. « Le programme d’assistance technique et matériel au profit des femmes dans les domaines de la couture et la  broderie répond à l’objectif de l’ISESCO et de l’IICO de lutter contre la pauvreté féminine à travers la mise en œuvre d’actions concrètes au Bénin. »,  a déclaré le Spécialiste du Programme  ISESCO, Echatir Aziz.  «Nous souhaitons que cette formation soit bénéfique pour les bénéficiaires et soit utile à leur avenir.» a prié le représentant de l’Organisation internationale caritative islamique (IICO), Abdoul Youssifi.

Présente à cette cérémonie de lancement de formation, la Secrétaire générale de la Commission nationale béninoise pour l’UNESCO, Adélaïde Fassinou Allagbada constate que cette initiative entre en ligne de compte pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). «  Vous êtes en pleine réalisation de l’ODD 5 des Nations unies qui prône l’autonomisation des femmes et la lutte contre la pauvreté. », a-t-elle relevé.

« Comptez sur nous »

femmes-coutures-broderie-lycee-technique-akassato-benin Les femmes en renforcement de capacité au Lycée technique d'Akassato

Pendant les 21 jours que dure le programme, les participantes bénéficieront non seulement de renforcement de capacité technique et professionnelle dans les secteurs de la couture et de la broderie   mais aussi seront entretenues sur la gestion commerciale d’entreprise. Il est également prévu au profit des bénéficiaires, un appui en matériels et accessoires de couture. « Comptez sur nous, nous n'allons pas vous décevoir. Toutes les formations que nous voulons recevoir réduiront la pauvreté dans notre pays, et impacteront nos chiffres d’affaires. Donc, cela permettra d’améliorer notre condition de vie. », a déclaré la  représentante des bénéficiaires du projet, Madame Islamiath Bah-Agba.

Pour sa part, le Ministre Mahougnon Kakpo a rappelé que le gouvernement béninois a fait de l’une de ses priorités la promotion de l’autonomisation des femmes à travers l’alphabétisation et la formation technique.  Et l’atelier ainsi ouvert, s’inscrit dans cette perspective.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci