SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Tonnes de cocaïnes vers le Bénin : version française de ce que dit la vidéo du procureur (synthèse)

Olivier Ribouis
publié le Nov 26, 2019

A propos de l’affaire des 3 tonnes de cocaïnes retrouvées dans un conteneur à destination du Bénin qui a été saisi dans le port de Montevideo en Uruguay, Banouto a pu trouver une vidéo de déclaration de presse du procureur uruguayen.

Voir Vidéo.

Dans la vidéo, le procureur donne des détails sur la saisie opérée par les services de douanes. Lire une traduction de ce qu'il dit:

"Ecoutez bien, et il est là dans la prise, trois tonnes de cocaïne. Pour ce que je sache et ce que j’ai entendu, dans l'histoire de la partie de cette partie d’Amérique latine, c’est la plus grande cargaison de cocaïne avec une valeur estimée, écoutez bien, à 740 millions de dollars. Il est énorme 3 tonnes de cocaïne. C’est dire aujourd’hui l’efficacité de la douane nationale avec la préfecture navale nationale qui a saisi plus de trois tonnes de la cocaïne venue du Paraguay et est en transit ici avec pour destination finale Cotonou au Benin. Sur le marché, la valeur estimée de la marchandise saisie peut même dépasser les 740 millions de dollars dont je parle selon le rapport de la douane. Selon ses données du service des contrôles renforcés que je lis, la procédure a abouti à la détection de 101 briques qui ont été signalées positives au test sur pour le chlorhydrate de cocaïne. C’est sur la base de ces données qu’on dit que la marchandise serait de l’ordre de plus de 3 tonnes de cocaïne avec la valeur que nous venons de dire. Stella Llorente le procureur spécialisé de deuxième classe qui est en charge du dossier pour poursuivre continuer avec expertise l’enquête a parlé de la cocaïne venue du Paraguay. Elle se trouve dans un conteneur dans un bateau. Les données sûrement certaines des autorités locales témoignent que cette saisie doit être un record. Il n'y a jamais eu d'histoire de trois tonnes de cocaïne d’une telle valeur. Je parle avec certitude. Quand vous prenez un avion, parce que ce qui se passe sur le sujet de la cocaïne pure vient généralement de Bolivie. Elle est également amenée de Colombie ou du Pérou. Mais, elle est souvent envoyée sur d'autres marchés. Il est important de souligner ce qui se fait en Uruguay. Les nouvelles dispositions de contrôle des exportations par le port de Montevideo sont entrées en vigueur le 18 Novembre. Elles prévoient que les opérations d'exportation qui doivent partir du territoire par mer du port de Montevideo et viennent dans la zone primaire en conteneur ou en fret en vrac sont soumises à de nouvelles techniques de contrôles afin de déterminer les responsabilités des répartiteurs de douanes et exportateurs entre autres. Les douanes uruguayennes soutiennent que la cocaïne est venue du Paraguay parce que habituellement, par avion, Ils passent à 300 à 400 kilos par le moyen d’un cargo. Mais cette quantité de cocaïne est envoyée apparemment dans un conteneur par navire. Il serait bon de savoir dans quel port ça a été chargé et vraiment quelle société l’a introduit. Ça doit être un réseau. Ça doit impliquer un transfert par voie terrestre, par voie maritime reliant l’Espagne. J'insiste, quand on dit que c’est la cocaïne du Paraguay, pour ma part, je pense qu’il est probable qu’on ait utilisé le territoire paraguayen ou les eaux paraguayennes pour convoyer cette cargaison vers une autre destination et atteindre des marchés. La cocaïne n'est pas produite ici autant. Si on en trouve, c’est en quantité inférieure. Pas autant. Si 3 tonnes ou plus sont expédiées comme le dit le document, ça ne peut qu’être un réseau géant de trafic, parce qu’il faut avoir beaucoup d’argent pour transporter autant de cocaïne."

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci