SECURITE HUMAINE 2 Commentaires

Bénin : 02 frères agriculteurs charcutés par un transhumant peulh

Ozias Hounguè
publié le Dec 21, 2019

Dans le village de Gbadawi situé dans la commune de Kétou, un transhumant peulh a charcuté vendredi 20 décembre 2019 deux frères lors d’une bagarre dans un champ.

Deux frères victimes d’un berger peulh à Kétou. Selon des informations rapportées par la Fm Alakatou station radio et reprises par le site d’informations le Leader info Bénin, un jeune transhumant peulh a charcuté deux frères au cours d’un échange peu courtois dans un champ situé dans le village de Gbadawi dans la commune de Kétou.

Citant des témoins sur place, Fm Alakatou station radio renseigne que ce berger peulh qui conduisait ses troupeaux s’est introduit dans le champ des deux frères agriculteurs sans aucune autorisation préalable. Les témoins racontent que ce berger peulh aurait même pris de l’eau réservée par les frères. Ce qui a conduit à la dispute qui a mal tourné.

Charcutés, les deux frères ont été évacués d’urgence au centre de Santé communal de Kétou. A la suite de son forfait, le jeune berger a pris ses jambes au cou. Son père a été appréhendé par la police pour les besoins de l’enquête.


  • ADJEKOSSI
    il y a 7 mois

    Mais sont père arrêter est libéré le même jour et est libre de ses circulation , laisser moi vous dire que ses enfants sont spécialisés dans ses genre de faire et l'un avait chacuter des agriculteurs à Adakplamé et à laisser des séquelles à vie.

  • [email protected]
    il y a 7 mois

    Ses nomades peuhls font trop de voctimes sans aucunes mesures du gouvernement. Ils ne participent pas a la construction de la nation, et vivent juste a son crochet en semant ruine et desolation sur leur passage. En mutilant et en tuant d'honnetes citoyens dont ils souillent les champs. Meme a cotonou ils saccagent le littoral en laissant leuts boeufs defequer a souhait. Parfois ils menacent meme les plagistes. Esperons qu'ils ne representent pas les premieres incursions des djihadistes comme au mali. Ce sont des bouchers, racistes de surcroit. Je ne les aime pas. Que le Benin continue a dormir...