SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Protection des droits des enfants: CARE Bénin-Togo accompagne 497 survivantes pour «PACTE»

Banouto
publié le Jan 13, 2020

CARE international Bénin/Togo et ses partenaires se sont rencontrés le vendredi 20 décembre 2019 à Cotonou. Objectif, faire le bilan de mise en oeuvre du projet « Partenariat contre le trafic, l’exploitation des enfants et violences faites aux filles et aux femmes (PACTE pour les enfants et les femmes ».

pacte care benin togo Photo de famille des participants à la séance bilan du projet "PACTE"

 

Séance de reddition de compte. Lancé officiellement le 23 mars 2017, le projet « Partenariat contre le trafic, l’exploitation des enfants et violences faites aux filles et aux femmes (PACTE pour les enfants et les femmes) » est une initiative de CARE International Bénin/Togo. Son objectif principal est de contribuer à l’éradication de l’exploitation des violences envers les enfants et les femmes au Bénin. « Le projet s’inscrit dans l’instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme», a informé Alessandro Tedesco, Représentant de la Délégation de l’Union européenne au Bénin.

Durant les 3 années d’exécution du projet, l’Organisation humanitaire a travaillé à l’atteinte de trois grands résultats. « Dans un premier temps, sur le réel engagement des acteurs communautaires et toutes les parties prenantes du projet ; ensuite nous avons travaillé à la mobilisation sociale pour pouvoir prendre le leadership des initiatives qui vont contribuer à lutter contre l’exploitation des enfants et de toutes formes de violences ; le troisième résultat sur lequel, nous avions travaillé est relatif au renforcement des mécanismes de prévention et de prise en charge des personnes en situation difficile », a indiqué Ida Gnélé, gestionnaire du projet PACTE.

Au total, huit communes réparties dans quatre départements (l’Alibori, le Borgou, la Donga et le Plateau) ont bénéficié des interventions du projet « PACTE pour les enfants et les femmes ». Aujourd’hui, le bilan est positif, nous dira la gestionnaire du projet. « Nous comptons à cette date, 497 survivantes qui ont été accompagnées à tout point de vue : assistance morale, alimentaire, médicale parce qu’il y en avait qui venait avec des problèmes de santé, l’assistance professionnelle c’est-à-dire pour les aider à réaliser le rêve de leur vie » a fait savoir Ida Gnélé.

benin care Equipe de mise en oeuvre du projet

Après ces présentations,, les participants de cette rencontre ont émis des recommandations à CARE International Bénin/ Togo et les diverses structures impliquées dans la mise en œuvre du projet. « C’est vrai qu’il y a des projets, mais à la fin du projet, tout ce qui a été atteint comme résultat, on ne voit pas tout de suite la pérennisation », a regretté Viviane Kpeglo, chargé de programme pour le FADeC-ONG (Femmes Actrices de Développement communautaire). Pour pallier à de pareille chose dans l’avenir, Viviane Kpeglo a plaidé pour une implication du Ministère de la famille dans la concrétisation des projets sociaux du genre.

Le projet « Partenariat contre le trafic, l’exploitation des enfants et violences faites aux filles et aux femmes (PACTE pour les enfants et les femmes » est co-financé par l’Union européenne et CARE France.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci