SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Bénin / Installation du CNE : «les acteurs politiques vont vivre un deuil», Patrice Talon

Donald Kevin Gayet (Stag)
publié le Jan 21, 2020

Patrice Talon a procédé à l’installation du Conseil national de l’Education, une institution qui devrait, à en croire le chef de l’Etat béninois, mettre fin à la politisation dans l’école.

Les affectations, mutations et autres mouvements du personnel du système éducatif sur fond politique sont désormais du passé. Le chef de l’Etat béninois en a donné l’assurance. Mardi 21 janvier 2020, à l’installation du Conseil national de l’Education, Patrice Talon a annoncé le décès de la politique dans l’école béninoise. « Les acteurs politiques vont vivre un deuil aujourd’hui », a déclaré le président de la République expliquant qu’avec le Conseil, « plus jamais les affectations et les mutations ne seront politiques ».

Les conseillers du CNE, a fait savoir Patrice Talon, sont désormais « neutres et doivent le rester ». Les 29 membres du Conseil « ont été élus, sélectionnés et désignés sans tenir compte des couleurs politiques de chacun ». Il n’est pas inscrit dans leur attribution une réserve politique, mais le chef de l’Etat exhorte les conseillers à se consacrer à la mission que leur a confiée le peuple pour échapper à la politique. 

Le Conseil National de l’Education a pour mission de veiller au respect des grandes options éducatives de l’Etat, à la mise en œuvre de la loi portant orientation de l’Education en République du Bénin. Il est également un organe d’orientation, d’organisation, de suivi et d’évaluation de l’éducation nationale. Les conseillers qui le composent, ont un mandat d’une durée de quatre (4) ans renouvelable une fois.

 


  • LIGAN Honnett
    il y a 6 mois

    Sacré Talon. C'est vraiment le PR qu'il nous faut au 229. Longue vie à toi Mr le PR