SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin : le feu ravage des hectares de cajou à Bantè

Olivier Ribouis
publié le Feb 4, 2020

Un incendie d’origine humaine a ravagé des hectares de cajou à Atokolibé dans la commune de Bantè de dimanche 02 au lundi 03 février.

incendie-bante Ravage de feu dans un champ à Bantè

C’est des hectares de cajou qui sont partis en fumée à Atokolibé dans la commune de Bantè. Un incendie qui a duré plus de 24 heures a fait un grand ravage dans cette localité située au centre du pays de dimanche à lundi.

Le feu qui a commencé à brûler dimanche aux environs de 11 heures selon les témoins, s’est propagé sur une grande superficie consumant tout sur son passage jusqu’à la soirée du lundi 04 février.

incendie-bante-cajou Ravage de feu dans un champ de cajou à Bantè

Pour les populations de cette localité qui vivent essentiellement de l’agriculture, c’est une grosse perte. En dehors du cajou, des cultures  comme l’igname et le manioc ont été aussi consumées par le feu. « Il y avait des récoltes d’igname conservées dans des greniers au champ, tout a été brûlé », témoigne une source sur place contactée par Banouto selon qui la superficie détruite par le feu serait de plus de 100 hectares.

L’incendie, informe notre source est d’origine humaine. Un présumé auteur accusé d’être à l’origine du malheur de plusieurs paysans nie les faits.  Selon nos informations, dans la matinée de ce mardi 4 février 2020, l’homme accusé d’avoir mis le feu pour une raison qu’on ignore encore, est convoqué chez le délégué  du village.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci