SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Affaire KGB : 04 ans de prison requis, des milliards réclamés par plusieurs plaignants

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Feb 10, 2020

Le ministère public a requis contre Kikissagbé Godonou Bernard 04 ans de prison. Les plaignants, un Franco-Libanais, un Français et l’Etat béninois, réclament 6,1 milliards francs CFA.

Kikissagbé Godonou Bernard alias KGB risque 04 ans de prison

Kikissagbé Godonou Bernard alias KGB risque gros. L’homme d’affaires béninois est poursuivi pour devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme pour les chefs d’accusation d’escroquerie et de blanchiment de capitaux.

Le ministère public a requis 04 ans de prison ferme contre le milliardaire béninois lundi 10 février, lors d’une audience devant la juridiction spéciale. Le procureur spécial, Gilbert Togbonon, apprend La Nation, quotidien béninois de service public, dans ses réquisitions, a demandé à la Cour spéciale de retenir KGB dans les liens de la justice pour le chef d’accusation. S’agissant du chef d’accusation de blanchiment de capitaux, le procureur a estimé que l’infraction n’était pas constituée.

Dans ce dossier d’escroquerie et de blanchiment de capitaux KGB est mis en cause avec douze autres personnes. Pour neuf de ces douze personnes, le procureur a requis trois ans de prison avec sursis. Le ministère public a demandé la relaxe pure et simple pour deux autres mis en cause et la relaxe au bénéfice du doute pour un autre prévenu.

6,1 milliards francs CFA réclamés

Gilbert Togbonon, procureur spécial près la CRIET

Dans ses réquisitions, le procureur spécial a demandé à la Cour présidée par le magistrat Cyriaque Dossa de faire droit aux demandes des victimes. Trois victimes sont représentées dans ce procès : l’Etat béninois, Franco-libanais, Stéphane Safieddine, et le Français Michel Luccio.

L’Etat béninois réclame un demi-milliard F CFA à KGB. Cette somme représente les frais de redevances fiscales non payées par les différentes sociétés de l’homme d’affaires béninois dont certaines ont plus de 20 années d’existence.

Le Franco-Libanais Stéphane Safieddine veut se voir verser le montant 5,5 milliards F CFA environ pour, soutient-il, avoir été escroqué dans une affaire de vente d’or. Michel Luccio affirme avoir été escroqué dans une affaire de transport de cantine d’argent du Bénin vers Dubaï. Pour cela, il entend encaisser la somme 100 millions F CFA pour tous les préjudices subis.

Les avocats de KGB, estimant que le dossier est vide, ont plaidé, au principal, la relaxe pure et simple, et au subsidiaire, la relaxe au bénéfice du doute. Le dossier est mis en délibéré et le verdict est attendu pour tout à l’heure.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci