SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

CRIET : l’Etat béninois réclame 500 millions au milliardaire KGB

Ozias Hounguè
publié le Feb 10, 2020

Une nouvelle audience se tient lundi 10 février 2020 dans le procès de Kikissagbé Godonou Bernard alias KGB devant la CRIET. A l’occasion, l’Etat a réclamé la somme de 500 millions de francs CFA à l’homme d’affaires béninois. Cette somme représente les dommages et intérêts pour non-paiement d’impôts.

kgb Une grosse somme réclamée à KGB à la CRIET

Une grosse somme d’argent réclamée à Kikissagbé Godonou Bernard alias KGB à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Lors d’une nouvelle audience devant la juridiction spéciale lundi 10 février, l’Etat béninois a réclamé à l’homme d’affaires béninois la somme de 500 millions F CFA. Cela pour dommages et intérêts causés au fisc pour non-paiement d’impôts.

L’homme d’affaires béninois est devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme dans le cadre d’un procès en matière correctionnelle. Très connu dans le millieu des affaires au Bénin, Kissagbé Godonou Bernard est poursuivi dans une affaire d’escroquerie en bande organisée. Arrêté le 30 mai 2018 à Lomé au Togo puis extradé vers Cotonou, KGB est en détention.

La nouvelle audience dans ce procès, après environ cinq heures d’horloge, a été suspendue pour être reprise à 15 heures. Les différentes parties plaident devant la juridiction spéciale.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci