SECURITE HUMAINE 4 Commentaires

Fillette tuée à Cotonou : sa maman livre un effrayant témoignage

Olivier Ribouis
publié le Feb 10, 2020

Après l’arrestation des présumés tueurs de sa fille, la maman de Gracia, la fillette de sept ans dont le corps a été retrouvé à Sainte Rita dans un quartier de Cotonou, s’est ouverte à Frissons radio dans une interview en langue fon.

fille-tuee-cotonou Image d'archives

Il ne faut pas avoir une confiance  aveugle en ses voisins. C’est ce qui ressort du témoignage, pour le moins effrayant de la maman de la petite fille de sept ans assassiné dont le corps a été retrouvé à Sainte Rita dans un quartier de Cotonou la semaine dernière. 

Interrogée par Frissons radio, la maman de la petite Gracia  apprend que le jeune homme surnommé Aladji qui a appâté sa fille pour la conduire à l’abattoir est un voisin en qui elle avait confiance. Le jeune présumé tueur arrêté par la police aurait donc abusé de la confiance des parents qui étaient revenus fraîchement à la maison avec leur fille le jour de la tragique disparition.

Lire le témoignage

« Il (le surnommé aladji, Ndlr) s’amusait avec les enfants. Tous les jours, il était souvent avec les enfants qui se sont entichés d’affection pour lui.

Quand j’ai appris la nouvelle de son arrestation, ça m’a soulagée. Certes, le destin de ma fille est tragique, mais, elle a su se venger et ils (les criminels ndlr) ont été arrêtés un à un.  J’irai au tribunal. Je voudrais voir l’assassin de mes propres yeux pour lui poser deux questions. Je voudrais savoir si c’est un crime d’avoir confiance à quelqu’un et lui demander ce que ma fille lui a particulièrement fait de mal et ce que moi-même je lui aurais fait.

Il a tué ma fille contre toute attente. Nous sommes revenus du travail et nous étions assis quand il l’a amenée pour l’assassiner froidement et cruellement. Une si innocente âme est passée de vie à trépas aussi tragiquement. Des criminels comme ça, il y en a encore à foison dans le pays. Il faudra les décourager et attirer l’attention de tous pour qu’un tel crime crapuleux ne se reproduise ici au Bénin.

Il n’y a plus de place pour l’amitié. Je conseille mes jeunes et frères et sœurs parents ainsi que mes aînés de ne plus faire confiance à qui que ce soit parce que avec ce que je vis, les jeunes d’aujourd’hui ne veulent plus rien faire de leur vie et veulent devenir subitement riches.

Tel que son destin a su se venger pour que son histoire se sache à travers le monde, pour les hommages de Gracia, je voudrais que ce soit un grand moment pour que son âme repose en paix. »

Interview : Frissons radio

Traduction et transcription : Banouto


  • Tovidagbé
    il y a 8 jours

    Courage à cette maman! Il faut vraiment que son histoire serve de leçon dans les maisons remplies de co-locataires à Cotonou

  • Espérance
    il y a 7 jours

    C'est mauvais d'avoir confiance en quelqu'un aujourd'hui et surtout dans une ville

  • Ludolphe BIAOU
    il y a 6 jours

    Puisse Dieu vous soutenir. Allez au bout de cette procédure chère dame. Il faut que nous puissions décourager les pratiques de ce genre

  • MOLA.
    il y a 6 jours

    Condoléances à la dame. Mais dans tout le texte rien. Moi j'ai rien lu de témoignages. Pour moi le texte est vide