SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Affaire KGB : l’Etat béninois débouté par la CRIET

Banouto
publié le Feb 11, 2020

La CRIET a débouté lundi 10 février l’Etat béninois dans le dossier Kikissagbé Godonou Bernard alias KGB. L’Etat réclamait 500 millions au milliardaire béninois pour le compte du fisc.

justice

Pas de gain de cause pour l’Etat béninois dans le dossier Kikissagbé. L’Etat béninois s’est constitué partie civile dans l’affaire d’escroquerie et de blanchiment d’argent pour laquelle le milliardaire béninois est poursuivi.

A travers l’Agent judiciaire du trésor, l’Etat lors d’une audience devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme a réclamé la somme de 500 millions. Cela, pour dommages et intérêts pour non-paiement des impôts par les différentes entreprises de KGB.

Mais la demande de l’Etat béninois n’a pas été prise en compte. Dans son verdict, lundi 10 février, la Cour présidée par le magistrat Cyriaque Dossa a purement et simplement débouté l’Etat béninois représenté par Me Olga Anassidé.

La Cour a cependant condamné KGB à 5 ans de prison et à 5,5 milliards francs CFA pour intérêts civils au profit des deux plaignants, l’homme d’affaires franco-libanais Stéphane Safieddine et le Français, Michel Luccio, ancien commandant d’une compagnie aérienne.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci