SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Nikki : récit du braquage meurtrier qui a coûté la vie à un boucher

Falilatou Titi
publié le Feb 13, 2020

Récit du braquage meurtrier perpétré à Biro dans la commune de Nikki, mardi 11 février 2020.

Une scène de braquage

Taïrou Garadima Bio, un homme âgé d’environ 35 ans a trouvé la mort dans un braquage dans la nuit du mardi 11 février 2020. Ce boucher de Biro, dans la commune de Nikki se rendait dans un camp peulh pour acheter des bœufs, après un coup de fil de son fournisseur habituel. Pour s’y rendre, apprend Radio Su Tii Déra de Nikki, l’homme est parti avec deux de ses frères sur une moto.

 

Sur le chemin, dans le village de Guinrou, ils sont tombés sur une embuscade à la hauteur d’un pont dont « la traversée est difficile en raison de l’impraticabilité ». Deux individus non identifiés, fait savoir le média communautaire, leur troublent la vue à l’aide de lampes torches. « Brusquement ils ont été fusillés par derrière et se sont retrouvés au sol », rapporte la radio.

Selon le média, le boucher était assis en dernière position sur la moto. C’est ainsi que les bales l’atteignent à la hanche et aux cuisses. « Pris de peur, les deux frères abandonnent la moto sur les lieux et alertent le village », poursuit Su Tii Déra. Mais avant l’arrivée des secours, les braqueurs ont dépouillé leur victime de son argent, de son téléphone portable et emporté la moto Bajaj. Informées, les forces de sécurité publique se sont rendues sur les lieux pour faire les constats d’usage avant d’autoriser la famille à inhumer le corps de la victime.

 

Joint au téléphone par Frissons radio, le commissaire de police de Biro, le capitaine Mansa Ousséni, a donné la même version des faits. Pour l’heure, aucune information sur la somme emportée ni sur l’identité des personnes qui ont perpétré ce braquage. La police a ouvert une enquête à ce sujet.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci