SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

CRIET : le procès pour détournement d'un ex-receveur de la Poste du Bénin renvoyé

Donald Kévin Gayet (Stag)
publié le Mar 26, 2020

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a renvoyé mercredi 25 mars 2020 le procès de Jean-Paul Zinzindohoué à une session ultérieure. L’ex-receveur de la Poste du Bénin est accusé de détournement de deniers publics.

togbonon Gilbert Togbonon, Procureur spécial de la CRIET

La CRIET n’a pas pu connaître du dossier de Jean-Paul Zinzindohoué. Ex-receveur du bureau de poste de N’dali, son procès devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) était prévu pour mercredi 25 mars 2020. Mais l’accusé, apprend La Nation, n’était pas à la barre. Selon quotidien de service public, le mis en cause n’a pas été informé de l’arrêt qui le renvoie devant la juridiction spéciale. Conséquence, la cour a renvoyé son procès à une session criminelle ultérieure.

Le parquet spécial de la CRIET a été chargé de faire diligence pour la notification de l’arrêt de renvoi à l’accusé. « Le ministère public devra saisir l’occasion pour réaliser les autres actes inhérents à la procédure en matière pénale, en l’occurrence l’examen médico-psychologique et psychiatrique ainsi que l’enquête de moralité et de personnalité sur l’accusé », précise La Nation. Après quoi, le dossier sera techniquement mis en état pour être jugé par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme.

Jean-Paul Zinzindohoué est poursuivi pour détournement d’un montant de 50 693 408 FCFA au moment où il tenait la caisse du bureau de la Poste de N’Dali. Il a été incarcéré le 1er octobre 2012 à l’âge de 21 ans, mais bénéficie depuis le 6 janvier 2014 d’une liberté provisoire.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci