SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Affaire Ignace Sossou : plainte contre le Bénin à l’ONU

Ozias Hounguè
publié le Mar 29, 2020

Dans une plainte déposée contre le gouvernement béninois, les avocats du journaliste Ignace Sossou ont saisi le groupe de travail des Nations Unies sur sa « détention arbitraire ». Il avait été incarcéré fin décembre 2019 pour avoir relayé sur les réseaux sociaux des propos du procureur béninois, Mario Mètonou.

ignace-sossou Le journaliste Ignace Sossou

Les avocats du journaliste Ignace Sossou appellent l’Organisation des Nations unies à la rescousse. A travers une plainte déposée devant le Groupe de travail des Nations Unies basé à Genève, les avocats du journaliste béninois dénoncent « une détention arbitraire ». Ils ont appelé l’ONU à enquêter sur une détention qui crée selon eux « un dangereux précédent pour la liberté de la presse au Bénin ».

Pour Henri Thulliez, un des avocats du journaliste Ignace Sossou rapporté par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), sa condamnation à 18 mois de prison pour trois tweets est « scandaleuse et injustifiée ». « Non seulement la liberté d’expression est réprimée, mais le droit de chaque citoyen d’être est bafoué », a-t-il signalé.

Interpellé vendredi 20 décembre 2019 par l’Office central de répression de la cybercriminalité (OCRC) à la suite d’une plainte du procureur Mario Mètonou, le journaliste Ignace Sossou a été condamné le 24 décembre 2019 à 18 mois de prison et une amende de 200.000 FCFA. Il lui était reproché d’avoir relayé sur les réseaux sociaux des propos jugés tronqués du procureur lors du forum Vérifox organisé mi-décembre 2019 à Cotonou par CFI.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci