SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Coronavirus au Niger: l’opposant Hama Amadou parmi 1500 prisonniers graciés

Donald Kévin Gayet (Stag)
publié le Mar 30, 2020

L’opposant nigérien Hama Amadou va bientôt recouvrer sa liberté. C’est  la décision prise lundi 30 mars 2020 par le président Mahamadou Issoufou à travers un décret. Elle vise à désengorger les prisons afin d’éviter la propagation du coronavirus dans le milieu carcéral.

hama-amadou Hama Amadou, Opposant nigérien

Bonne nouvelle pour l’opposant nigérien Hama Amadou. Il fait partie des personnes graciés par le Chef d’Etat Mahamadou Issoufou, dans le cas de la lutte contre le coronavirus en milieu carcéral. Un décret du président nigérien en date de ce lundi 30 mars 2020 autorise la libération de certains prisonniers. Parmi ceux-ci, l’opposant Hama Amadou condamné par la justice nigérienne pour trafic d’enfants.

Selon Jeune Afrique, ils sont au nombre de 1 540 détenus concernés par ce décret. Cette décision du président nigérien vise éviter la propagation du COVID-19 qui fait des ravages dans le monde entier et dont le Niger compte déjà 19 cas et 3 morts.

Le président Mahamadou Issoufou, dans un discours samedi 28 mars, avait annoncé une « remise gracieuse des peines » pour les détenus répondant aux critères de l’âge, de l’état de santé et de la longueur de la peine restant à purger. 

Condamné pour un an de prison dans une affaire de trafic d’enfants, il ne restait que moins de quatre mois de détention pour l’opposant. L’ancien président de l’Assemblée nationale âgé de 71 ans est incarcéré depuis novembre 2019.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci