SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Komi Koutché: le dossier FNM programmé à la CRIET

Ozias Hounguè
publié le Mar 31, 2020

L’ancien ministre de l’économie et des finances, Komi Koutché et ses co-accusés sont attendus à partir du vendredi 03 avril 2020 devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Ils doivent répondre d’une affaire liée à la gestion du Fonds national de la microfinance (FNM).

Komi Koutché

L’affaire Komi Koutché va s’ouvrir à partir du 03 avril 2020 à la CRIET. La justice béninoise lui reproche une mauvaise gestion du Fonds national des microfinances (FNM) au moment de son passage à la tête de l’institution entre 2008 et 2013.

Selon des sources de Banouto, les convocations de la CRIET sont déjà parvenues aux différents prévenus dans le dossier.

Le dernier ministre des finances de Boni Yayi, Komi Koutché avait été interpellé le 14 décembre 2018 en Espagne pendant une escale à l’aéroport de Madrid en provenance de Dakar pour Paris où il se rendait pour un meeting de l’opposition. Après un long épisode judiciaire, l’Espagne va refuser son extradition vers le Bénin en Avril 2019.  

Plus de notice Interpol ? 

A travers une note en date du 30 juillet 2019, Interpol a annoncé aux avocats de Komi Koutché que les données mises en causes dans son cas soulevaient « des questions relatives à la conformité de leur traitement aux règles ».

Il a donc été ordonné au secrétaire général d’Interpol de détruire toutes les informations ayant rapport à l’ex-ministre des finances. Dans une note émise fin juillet 2019, le secrétaire général d’Interpol informe que Komi Koutché ne fait plus l’objet d’une notice.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci