SECURITE HUMAINE 4 Commentaires

Coronavirus au Bénin: un pasteur et son épouse en prison pour culte clandestin

Léonce Gamai
publié le Apr 7, 2020

Un pasteur d’une église évangélique à Kétou, sud-est du Bénin, et son épouse ont été arrêtés pour célébration clandestine de culte, informe l’Agence Bénin presse (ABP).

Un paster en prison pour violation d'une mesure du gouvernement béninois dans le cadre de la lutte contre le coronavirus 

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le gouvernement béninois a décidé, de concert avec les responsables religieux, de la fermeture des églises, mosquées et lieux de culte sur toute l’étendue du territoire national.

La mesure, qui restera en vigueur jusqu’au 19 avril, est visiblement violée par certains dirigeants d’église.

Selon l’Agence Bénin Presse (ABP), deux curés de l’église catholique et trois pasteurs d’église évangélique ont été interpellés par la police dans le département du plateau pour célébration clandestine de messe et de culte.

L’un des pasteurs officie dans la commune de Kétou et les deux autres dans la commune de Sakété, précise l’ABP. L’Agence indique que le pasteur officiant dans la commune de Kétou et son épouse ont été déposés à la prison civile de Porto-Novo.

Les deux autres devraient être « incessamment » présentés au procureur de la république.

Les deux curés de l’église catholiques surpris en pleine célébration eucharistique clandestine ont été d’abord gardés à vue avant d’être libérés sous convocation, lundi 07 avril 2020.

Le Bénin compte à la date du 07 avril 26 cas confirmés de coronavirus dont 05 guérisons et 01 décès.

Le gouvernement a pris plusieurs mesures de riposte. Dans différents messages, le président Patrice Talon a souligné la gravité de la situation et appelé à la responsabilité individuelle et collective.


  • BOSSA
    il y a 1 mois

    Pourquoi de pareilles décisions judiciaires. Deux poids deux mesures.

  • Lizzie
    il y a 1 mois

    Moi même je ne suis pas d'accord. Pourquoi enfermer le pasteur et sa femme, et libérer les prêtres. C'est d l'arbitraire ça

  • Dossou
    il y a 1 mois

    Si l'information est avérée, il s'agit là d'une discrimination grave et préjudice à l'image de la justice

  • Amon
    il y a 1 mois

    Moi je ne suis pas d'accord pourquoi libéré les curés et enfermer les pasteurs ce n'est que de l'injustice total