SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Porno à l’école au Bénin : 10 personnes devant le procureur, 03 élèves gardés à vue

Olivier Ribouis
publié le Apr 7, 2020

Dans l’enquête sur la diffusion des vidéos à caractères pornographiques d’élèves diffusées sur les réseaux sociaux, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou, Mario Mètonou a écouté une dizaine de personnes.

porno-ecole-benin-mario-metonou Le Procureur Mario Mètonou

Le dossier d’enquête sur les images à caractères pornographiques filmées à l’école suit son cours. Selon les informations parvenues à Banouto ce mardi 7 avril 2020, plusieurs personnes ont été présentées au procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou, Mario Mètonou.

Environs 10 personnes ont été écoutées par le procureur Mario Mètonou selon nos informations. Parmi les 10 se trouvent trois élèves placés en gardes à vue le 03 avril. Après l’audition de ce mardi, le procureur Mètonou a ordonné la poursuite de l’enquête et prorogé la garde à des trois jeunes apprenants jusqu’au jeudi 09 avril.

Plusieurs établissements privés d’enseignements secondaire et universitaire sont éclaboussés par cette affaire. Dans les vidéos qui ont choqué plus d’un et suscité une vague de réactions, on aperçoit des élèves dans leurs uniformes se livrant à des attouchements, des filles qui se font caresser les fesses et les seins. D’autres encore, jouant à des jeux libidineux. Certains se sont également livrés à la consommation de stupéfiants.

Les enquêtes ordonnées par le procureur à la fuite des vidéos le 31 mars, devraient permettre d’identifier les auteurs de ces images. Ils pourront être poursuivis pour « publications obscènes » et « attentat à la pudeur » de même pour « détention et usage de chanvre indien ». Ils risquent selon les charges qui seraient retenues contre eux, deux mois à 5 ans d’emprisonnement.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci