SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Coronavirus : suspension d’un ministre en Afrique du Sud pour violation du confinement

Falilatou Titi
publié le Apr 8, 2020

En Afrique du Sud, une ministre a été suspendue pour n’avoir pas respecté la mesure instaurée par le gouvernement, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Stella Ndabeni-Abrahams Stella Ndabeni-Abrahams, Ministre de la communication

Pas de complaisance, surtout lorsqu’il s’agit de la lutte contre le coronavirus. En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa a suspendu une de ses ministres pour n’avoir pas respecté une des mesures prescrites pour limiter la propagation du coronavirus dans le pays. Stella Ndabeni-Abrahams, ministre de la communication et des technologies numériques a été suspendue pour une durée de deux mois. La présidence sud-africaine l’a annoncé ce mercredi 8 avril 2020.

Selon une déclaration de la présidence, rapportée par VOA Afrique, la ministre a été placée en « congé spécial pour deux mois dont un mois sans salaire ». La suspension de la ministre, apprend RFI, fait suite à plusieurs dénonciations de citoyens sur les réseaux sociaux montrant la ministre Stella Ndabeni-Abrahams, qui participe à une fête avec plusieurs autres personnes.

Un acte qui n’obéit pas à la mesure de confinement imposée par le président Ramaphosa à ces concitoyens pour limiter la propagation du coronavirus dans le pays. « Pour le président, le confinement est une exigence nationale qui requiert une conformité absolue de la part de tous les Sud-Africains », a confié Khusela Diko, porte-parole du Chef d’Etat sud-africain, rapportée par VOA Afrique.

Avant d’être suspendue, précise le média, la ministre a d’abord été convoquée, le mardi 7 avril par le Chef de l’Etat. « Le président a exprimé sa désapprobation des actions de la ministre, qui sapent l'exigence que tous les citoyens restent chez eux et sauvent l'Afrique du Sud de la propagation du coronavirus », précise un communiqué de la présidence.

En dehors de la suspension et de la mise à pied d'un mois, la ministre de la communication devra également présenter des excuses à ces concitoyens. 

L’Afrique du Sud fait partie des pays africains les plus touchés par la pandémie du coronavirus. A la date de ce mercredi 8 avril 2020, le pays a déjà enregistrés 1749 cas de Covid-19 dont 95 guérisons et 13 décès.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci