SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Liberté de presse: le Bénin chute de 17 places dans le classement 2020 de Reporters sans frontières

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Apr 21, 2020

Reporters sans frontières (RSF) a rendu public, mardi 21 avril 2020, l’édition 2020 de son rapport sur la liberté de presse dans le monde. Le Bénin perd 17 places.

reporters sans frontières Le Bénin regresse de plusieurs places dans le classement 2020 de RSF

Le Bénin devient de plus en plus mauvais élève en matière de liberté de presse. C’est en tout ce que révèle Reporters sans frontières (RSF) dans son rapport publié le 21 avril 2020.

Dans le classement rendu public par l’Organisation non gouvernementale, le Bénin a dégringolé de la position 96 en 2019 à la position 113ème en 2020, soit 17 places perdues en une année.

La principale cause, explique le rapport, est liée au code du numérique en vigueur dans le pays.

« Plusieurs journalistes et blogueurs ont été poursuivis depuis l’adoption, en avril 2018, d’une loi portant code du numérique, dont certaines dispositions répressives entravent la liberté de la presse en criminalisant les délits de presse en ligne », dénonce RSF.

En guise d’exemple, l’organisation spécialisée dans la défense de la liberté de la presse et la protection des sources des journalistes, rapport qu’un « journaliste (Ignace Sossou,ndlr) a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir rapporté, sur les réseaux sociaux, des propos du procureur de la République ».

« C'est la première fois en Afrique de l'Ouest qu'un journaliste se retrouve en prison pour avoir relayé sur les réseaux sociaux des propos qui ont pourtant bien été tenus », a précisé le RSF dans son rapport. RSF mentionne aussi la fermeture de la radio Soleil Fm.


  • Jacques gbaguidi
    il y a 3 mois

    Il ne pouvait pas autrement quand nous avons a faire a des dictateurs qui pensent qu ils ne quitteront plus le pouvoir resistez c est dans son propre camp q il sera deloge en 2021 naif il ne le sait pas encore