SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Soulèvement à la prison civile de Lomé : des détenus veulent la libération à cause du coronavirus

Ozias Hounguè
publié le May 12, 2020

Au Togo, des prisonniers de la prison civile de Lomé se sont révoltés mardi 12 mai 2020 pour exiger leur libération après des cas confirmés de coronavirus.

prison-civile-lome Prison civile de Lomé

Des détenus se révoltent dans une prison de Lomé contre les agents pénitenciers. Selon des informations rapportées par Togo Breaking News, les prisonniers de la prison civile de Lomé se sont rebellés ce mardi 12 mai 2020 contre les agents de sécurité. A l’origine de cette révolte, des cas confirmés de coronavirus détectés dans cette maison pénitencière de la ville de Lomé.

Les détenus demandent aux autorités judiciaires de leur accorder la libération conditionnelle après que 20 prisonniers ont été dépistés positifs du coronavirus. Le président togolais, Faure Gnassingbé a accordé le 03 avril la grâce présidentielle à 1048 prisonniers afin d’éviter la propagation du covid-19 dans les prisons du pays. Une mesure que souhaite bénéficier également les prisonniers de la prison civile de Lomé qui se sont révoltés. Les forces de défense et de sécurité en charge de la prison civile de Lomé ont fait usage des gaz lacrymogènes pour mettre un terme à cette révolte. Plusieurs blessés sont signalés dans le rang des prisonniers, rapporte le même média.

 


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci