SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Coronavirus : rapatriement de 100 Béninois arnaqués au Ghana

Ozias Hounguè
publié le May 23, 2020

Les autorités béninoises ont rapatrié dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 mai 2020, une centaine de Béninois victimes d’un réseau d’anarque au Ghana. Cette décision intervient alors que les deux pays font face à la pandémie du coronavirus.

beninois-rapatries-ghana-coronavirus-arnaque Des Béninois rapatriés du Ghana

Retour au pays après une mauvaise expérience au Ghana pour des ressortissants béninois. Selon des informations publiées sur la page du Gouvernement béninois, 100 jeunes Béninois victimes d’un système d’anarque au Ghana ont été accueillis à la frontière Bénino-togolaise de Hilacondji dans la nuit de vendredi à samedi 23 mai 2020.

Lors de leur arrivée à la frontière, ces ressortissants béninois ont fait les différentes formalités d’usages. Les autorités sanitaires qui les attendaient ont subdivisé en deux le groupe les 100 ressortissants béninois. Le premier groupe a été placé en quarantaine à l’Ecole Normale d’Instituteurs (ENI) d’Abomey où ils feront l’objets des tests de dépistage de la Covid-19.

L’Ecole Normale d’Instituteurs (ENI) de Dogbo a été désignée pour recevoir le second groupe où ils seront également soumis aux mêmes dépistages. Les autorités ont précisé qu’après le dépistage ceux qui seront déclarés positifs vont être gardés pour suivre le traitement approprié à la Covid-19. Les cas négatifs rentreront chez eux.

beninois-rapatrie-ghana-arnaque-coronavirus Des Béninois rapatriés du Ghana

« Nous sommes venus accueillir nos frères béninois que nous avons rapatriés du Ghana. En réalité, la plupart d’eux sont de jeunes étudiants qu’on a mis dans un réseau d’arnaqueurs, on les a arnaqués en réalité. C’est ça qui a fait qu’au Ghana, ils n’avaient plus de ressources nécessaires pour survivre. Lors du confinement au Ghana, ils se sont retrouvés dans la rue, parce qu’ils n’ont pas de maison, ils sont devenus des sans domiciles fixes. C’est ainsi que le gouvernement béninois et l’ambassade du Bénin près le Ghana les a récupérés et les a envoyés dans leur propre pays », a affirmé le directeur départemental de la Santé du Mono, Étienne Hounkonnou, rapporté par le compte Twitter du gouvernement béninois.

C’est le troisième rapatriement effectué par le gouvernement béninois dans l’intervalle d’une semaine. Des ressortissants béninois avaient été rapatriés du Koweït et du Gabon par les autorités.


  • BANKOLÉ Toussaint A.O.S.
    il y a 11 jours

    Pourvu qu'ils ne reviennent pas dire que TALON est mauvais. Aussi,que les autorités ghanéennes nous retrouvent les animateurs de ce réseau,au plus vite. Heureusement pour ces aventuriers aussi,que Confinement est venu suite à la pandémie. Merci à TALON.