SECURITE HUMAINE 2 Commentaires

Bénin : enfants et femmes enlevés et enchaînés dans une maison interdite à Adjarra

Rosine Dohèto
publié le Jun 2, 2020

A Adjarra dans l’arrondissement d’Aglogbè, six personnes dont des enfants et des femmes enlevés par un homme ont été sauvées dans une maison interdite au village Hahamey.

enlevement-femme-enfant-benin-adjarra Une femme enlevée et enchaînée

Portés disparus depuis des semaines et des mois, six personnes dont des femmes et des enfants ont été retrouvés dans une maison interdite dans la commune d’Adjarra.

Cette affaire d’insécurité des personnes a lieu au village Hahamey à Aglogbè. C’est dans la journée du 28 mai que le destin a voulu que ces personnes enlevées et détenues par leur ravisseur soient sauvées. Selon les informations recoupées par Banouto, ces personnes gardées dans des conditions inhumaines étaient enchaînées et liées à des poteaux de construction depuis des semaines. Affamées, faibles et chétives, elles étaient gardées pour finir dans des crimes rituels ou à des fins de prélèvement d’organes.

Selon des explications d’un élément audio confirmées par une autre source contactée par Banouto, le ravisseur, un riche homme, habitait seul dans la maison hermétiquement fermée que personne ne visite. Distant avec le voisinage, il tenait bien à l’insu de tous, sa réserve d’êtres humains, jusqu’à ce le 28 mai, des enfants à la recherche d’un ballon tombé dans la concession ne découvrent l’horreur.

Alors que le ravisseur était sorti au volant de sa voiture comme d’habitude, apprend-on, des enfants qui jouaient sur un terrain de foot à côté de la maison ont vu leur ballon échoué dans la concession fermée. « Deux des enfants joueurs ont escaladé la clôture de la maison à la recherche de leur ballon. C’est comme ça qu’ils ont découvert des gens enchaînés e attachés à des poteaux.  Cinq à six personnes dont des enfants et des femmes », raconte une source.

enlevement-femme-enfant-benin-adjarra Un jeune garçon enlevé et enchaîné

Selon le récit des faits, une fois hors de la maison après avoir pris leur ballon, les joueurs de foot de quartier ont donné l’alerte aux adultes et avec le concours du délégué, le commissariat d’Aglogbè a été saisi. Les forces de l’ordre arrivées sur les lieux ont défoncé le portail pour aller sauver enfants et femmes enlevés et gardés pour un dessein funeste.

Arrêté et placé en garde à vue, le ravisseur selon nos informations, sera présenté au procureur de la République pour des suites judiciaires.


  • Manou
    il y a 2 mois

    C'est quoi ces histoires à dormir debout sur le Bénin ces derniers jours ? Après femme qui donne sa matière fécale à enfant des gens, c'est homme qui enchaîne son semblable pour sacrifice comme si on était à l'abattoir. Où va le Bénin ?

  • KITOYI Rodrigue
    il y a 2 mois

    La vie des pauvres, démunis dans les mains de ces gens assoiffés... Dieu nous délivre de leurs mains. L'insécurité dans notre pays inquiète...