SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Trafic d’ossements humains à Parakou : un gardien de cimetière et un marabout en prison

Ozias Hounguè
publié le Jun 23, 2020

Le tribunal de première instance de Parakou a placé en détention provisoire lundi 22 juin 2020, un gardien de cimetière et un faux marabout dans une affaire de trafic d’ossements humains.

ossements-humains

Accusés de trafic d’ossements humains un marabout et un gardien de tombe séjournent désormais à la prison civile de Parakou. Selon des informations rapportées par Frissons, le gardien du cimetière chrétien de Parakou et un faux marabout ont été placés en détention provisoire par les juges du tribunal.

Les deux hommes avaient été interpellés la semaine dernière par le commissariat de Police du deuxième arrondissement de la ville. Le supposé marabout avait été le premier appréhendé par la police. C’est lors de son interrogatoire par la police qu’il avait dénoncé son complice, le gardien du cimetière chrétien de la ville de Parakou. Les policiers ont fini par mettre la main sur le gardien quelques heures plus tard.

Des perquisitions au domicile du faux marabout, rapporte le même média, ont permis aux agents de police de retrouver plusieurs ossements humains dont dix (10) os longs, dix (10) os plats, six (o6) os courts, deux (02) couteaux, des faux billets et des talismans.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci