SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Gbagbo et Blé Goudé : un nouveau procès demandé par la procureure Bensouda

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Jun 25, 2020

A la Haye, les parties du procès en appel de Laurent Gbagbo et Blé Goudé ont terminé mercredi 24 juin 2020 leurs plaidoiries devant les juges de la Cour d’appel de la CPI. Pour l’accusation, l’instance judiciaire doit invalider sa décision de l’acquittement prononcé fin janvier 2019 en faveur les deux accusés.

fatou-bensouda Fatou Bensouda, procureure de la CPI

La Cour pénale internationale (CPI) doit ordonner un nouveau procès devant une autre chambre et organiser une autre audience de confirmation des charges et si possible l’écoute des témoins. C’est ce qu’a demandé durant trois jours, l’accusation du procès d’appel de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo et de son ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, poursuivis pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité devant la juridiction pénale internationale.

Les deux hommes ont été acquittés fin janvier 2019. Mais pour le bureau de la procureure Fatou Bensouda, il y a eu des vices de procédures dans la prise de cette décision des juges de la Cour. Le bureau souligne, apprend RFI, que la gravité des faits et le statut de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé imposaient que « justice soit rendue ».

Selon l’avocat de Laurent Gbagbo, Fatou Bensouda est dans la dynamique de rattrapage. Elle compte rejeter la responsabilité de son échec aux juges de la Cour pour « sauver la face ». La chambre d’appel de la CPI a tout son temps pour rendre la décision. La loi ne lui exige aucun délai.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci