SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Licenciement à la SONACOP : « un coup dur pour le personnel »

Ozias Hounguè
publié le Jul 3, 2020

Au micro de radio Golfe Fm, Mireille Elvire Hounségbé, la Secrétaire générale du syndicat des travailleurs de la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (SYNTRA-SONACOP) a réagi au licenciement collectif du personnel.

edouard-philippe SONACOP

La décision du gouvernement ne passe pas auprès des travailleurs de la SONACOP. Dans une décision en date du mardi 30 juin 2020, l’administrateur provisoire de la SONACOP a annoncé aux travailleurs leur licenciement collectif. « C’est un coup dur pour le personnel », a déclaré au lendemain de la décision, Mireille Elvire Hounségbé, secrétaire générale de la Syntra-SONACOP sur les antennes de Golfe FM. « Nous avions bien accueilli notre administrateur, mais nous sommes déçus parce que c’est un coup dur », a-t-elle répété.

La secrétaire générale de la Syntra-SONACOP s’est notamment interrogée sur le sort de « ces pères et mères de famille » qui sont licenciés en cette période de pandémie de coronavirus. Comparant le traitement fait par le passé aux employés des sociétés d’Etat, Bénin-Télécom et Libercom, qui ont été tous licenciés, la secrétaire générale se demande pourquoi les travailleurs de la SONACOP  « vont prendre simplement les droits selon le  Code du travail ».

Face à cette situation de licenciement collectif, la représentante des travailleurs de la SONACOP a lancé un appel au secours auprès du chef de l’Etat, Patrice Talon. « Je demande au président, le père de la Nation, c’est notre papa à nous tous – il n’est pas Dieu, il n’est pas omnipotent ni omni conscient, ni omniprésent, il envoie des gens qui le représente – de faire quelque chose pour nous », souhaite-t-elle.


Vous pouvez désormais commenter les articles en tout anonymat. toutefois tout commentaire deplacé sera simplement retiré. merci